Planète-Séries

Informations et discussions sur les séries télévisées

Fermeture provisoire des inscriptions -> En savoir plus ...
Derniers sujets
» Le pendu Séries Live [J.Live] [J.2]
Mer 30 Nov 2016 - 19:13 par Alexandra

» Le décor du forum
Mer 30 Nov 2016 - 10:13 par Neptunia

» Les fonctionnalités et le codage du forum
Mer 30 Nov 2016 - 10:04 par Neptunia

» Le jeu du changement [J.Vrac] [J.4]
Mer 30 Nov 2016 - 9:40 par Neptunia

» Trois mots pour deviner une série [J.Live] [J.2]
Mar 29 Nov 2016 - 19:02 par Alexandra

» Fermeture provisoire des inscriptions
Lun 28 Nov 2016 - 21:22 par Neptunia

» Mirmo Zibang! [2002] [S. Anim]
Sam 26 Nov 2016 - 20:36 par Neptunia

» Les statistiques du forum
Sam 19 Nov 2016 - 9:09 par Neptunia

» De quel dessin animé est tirée cette image ? [J.Anim] [J.2]
Lun 14 Nov 2016 - 10:25 par Neptunia

» Le jeu de l'intrus [J.Anim] [J.8]
Dim 13 Nov 2016 - 21:55 par Neptunia

» Votez pour le plus beau kit pour Wicket
Dim 13 Nov 2016 - 18:57 par Dinah de Vador

» L'apprenti sorcier [2010] [film live]
Dim 13 Nov 2016 - 18:40 par Dinah de Vador

» He is a Beast [2012] [manga]
Dim 13 Nov 2016 - 18:37 par Dinah de Vador

» L♥DK ou L-DK [2009] [manga]
Dim 13 Nov 2016 - 18:35 par Dinah de Vador

» Comme des bêtes [2016] [F.Anim.]
Dim 13 Nov 2016 - 18:31 par Dinah de Vador

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sherlock Holmes [1984] [S.Anim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Message n° 1Sujet non listé Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Sam 14 Juin 2014 - 19:07

Je vous transfère une très belle création de ma fille Narcisse : Sherlock Holmes.




Narcisse vous présente :







Genre : Policier
Episodes : 26
Année : 1984
Pays : Japon, Italie
D’après l’oeuvre de : Arthur Conan Doyle
Réalisateur : Hayao Miyazaki, kyosuke Mikuriya
Character Designer : Yoshifumi Kondô, Tsukasa Tannai, Gi Pagotto, Marco Pagotto
Musique : Kentarô Haneda
Studio : Tokyo Movie Shinsha, RAI








Présentation des personnages





Sherlock Holmes est un célèbre détective privé londonien, très cultivé et très intelligent, sa passion et sa soif de découverte lui font apprécier les situations les plus insolites.
C’est une personne pénétrante et perspicace qui sait se tirer de n’importe quelle situation. Il est aussi doux, très posé, calme et réfléchi, il a le cœur sur la main.
Sherlock Holmes est un passionné de chimie et de physique, il aime également beaucoup le violon et fume toujours la pipe qu’il ne quitte quasiment jamais.
Il habite au 221b Baker Street avec Mme Hudson, une veuve dont il est secrètement amoureux.

Au premier épisode, au moment d’embarquer dans le ferry-boat, Sherlock Holmes rencontre le docteur Watson : Sherlock Holmes rattrape Watson sur le point de dévaler les escaliers. Ils se présentent, ensuite, l’un à l’autre sur le ferry-boat. Le courant passe, ils deviennent immédiatement de grands amis.
Watson, à la retraite et ayant le goût de l’aventure, ne sait comment occuper ses journées, il décide alors d’accompagner son ami Sherlock Holmes lors de ses enquêtes. Ils seront embarqués dans de nombreuses aventures, toutes aussi alléchantes et stimulantes les unes que les autres, afin de déjouer les plans du professeur Moriarty.

Narcisse vous présente chaque enquête brillamment menée et résolue par Sherlock Holmes au cours du dessin animé :

- À l’épisode 1, Sherlock Holmes repère un bateau pirate du Bengale, il trouve cela suspect et se rend immédiatement auprès de deux passagers qui ont attiré son attention. Sherlock Holmes a deviné que des pirates sont à la poursuite de ces deux personnes (un homme et sa fille), qu’ils veulent la boite noire qui se trouve dans la poche de sir Georges (car elle contient des pierres précieuses), et qu’ils en veulent à sa vie.
Il se trouve que sir Georges a fait partie de cette bande de pirates. Sherlock Holmes comprend que ces pirates sont les anciens associés de sir Georges et qu’ils veulent lui réclamer quelque chose (les pierres précieuses).
La fille de sir Georges remet à Sherlock Holmes une lettre que son père a reçue, elle contient une dent de requin ; Sherlock Holmes sait que les pirates envoient toujours une dent de requin à ceux qui sont censés les avoir trahis, c’est une menace de mort.
Ensuite, Sherlock Holmes remarque qu’une chaloupe s’éloigne, il devine que les deux hommes qui s’y trouvent ont saboté la chaudière.
Sherlock Holmes remplace les pierres précieuses de la boite noire par des jouets brillants récupérés auprès des enfants du ferry-boat, se déguise en sir Georges, apporte la boite noire aux pirates puis fuit, aidé de Watson. La marine vient finalement à la rescousse.

- À l’épisode 2, Sherlock Holmes enquête sur le vol de la couronne de Mazalin, trésor national, qui était gardée dans la demeure de M. Sampton.
Dudley, le fils de M. Sampton, est soupçonné du vol car il a été surpris sur le lieu du vol et qu’il garde toujours sur lui la clé de la porte qui mène à la couronne. La porte était ouverte, Dudley voulait seulement savoir pourquoi la couronne avait disparue.
La fiancée de Dudley vient chercher aide auprès de Sherlock Holmes, elle est certaine que son fiancé n’est pas coupable. Elle demande à Sherlock Holmes de prouver son innocence.
Sherlock Holmes remarque de suite qu’un vol aussi difficile n’a pu être commis que par un criminel expérimenté : la serrure a été forcée, le coupable ne s’est pas échappé par la porte. Sherlock Holmes trouve des empreintes de pas près de la fenêtre et un cheveu venant d’une perruque. Il conclut que les responsables se sont cachés derrière le rideau quand Dudley est entré dans la pièce, puis se sont enfuis par la fenêtre en utilisant une corde et ils se sont laissés glisser à terre.
Sherlock Holmes trouve la corde que les coupables ont utilisée pour s’enfuir. Il devine que les coupables étaient des invités de la réception, ils y sont retournés après avoir caché la couronne quelque part.
Pour retrouver la couronne, Sherlock Holmes a besoin de la coopération de l’inspecteur Lestrade : il doit intercepter les coupables sur la rivière au pied de la propriété Sampton à l’aide d’un bateau.
Effectivement, Todd et Smiley viennent cette nuit récupérer la couronne. Le professeur Moriarty intervient et s’empare de la couronne mais Sherlock Holmes la récupère.
Non seulement Sherlock Holmes résout cette affaire mais il fait en sorte que le père de Dudley accepte l’union de son fils en lui disant qu’il ne se serait jamais mêlé de cette affaire si la fiancée de Dudley n’avait pas été convaincue de son innocence.

- À l’épisode 3, Martha, la fille d’un ingénieur enlevé par Moriarty, se rend chez Sherlock Holmes : elle cherche sa chatte madame Holly.
Sa maman est morte depuis longtemps et son père n’est pas rentré depuis des jours.
Sherlock Holmes remarque, rien qu’à la boue de ses chaussures, qu’elle vient de la banlieue est, elle doit avoir une raison grave pour avoir fait tout ce chemin.
Il trouve une annonce intéressante soulignée dans le journal apporté par la fillette : on demande « un technicien qui a l’expérience des machines à presser, gros salaire ». Sherlock Holmes fait immédiatement le lien avec le père de la petite cliente qui n’est pas rentré depuis des jours.
Il dit que les fausses pièces sont fabriquées par les machines de ce genre.
Matha a reçu une lettre de son père qui lui parle de la chatte. Sherlock Holmes se rend chez la petite.
Martha lui montre un trou dans le mur leur permettant de voir l’emplacement de la chatte.
À travers ce petit trou, Sherlock Holmes doit utiliser du papier pour voir, il place donc la lettre sur le trou et la déchiffre. Il voit que l’ingénieur a fait, avec un stylo, un trou dans plusieurs lettres qui forment un message : SOS, Eyford (la ville où il se trouve, c’est là où sont fabriquées les fausses pièces). Sherlock Holmes a compris que le père de Martha est prisonnier de Moriarty.
Sherlock Holmes, accompagné comme toujours de Watson, emmène l’inspecteur Lestrade avec eux, et prennent rapidement le train.
Lestrade a la mauvaise idée de fouiller tous les bâtiments d’Eyford. Sherlock Holmes a la bonne idée de demander à la police si l’une des maisons est plus particulièrement bruyante. L’un des agents dit qu’il y a une maison dans son secteur où il y a un bruit infernal.
Scotland Yard, Sherlock Holmes et Watson s’y précipitent. Là-bas, Sherlock Holmes sauve l’ingénieur de Moriarty et le ramène à sa fille.

- À l’épisode 4, en rentrant chez eux, Sherlock Holmes et Watson découvrent une lettre de Moriarty : « Mon cher Holmes, nous tenons votre amie Mme Hudson. Si vous éprouvez quoi que ce soit pour elle, nous vous conseillons d’attendre nos instructions. Professeur Moriarty. »
Moriarty donne ses instructions à Sherlock Holmes : avant demain soir huit heures, il voudrait mettre la main sur La Joconde exposée à la nationale galerie. Il compte l’échanger contre Mme Hudson.
Sherlock Holmes a un plan : il envoie une lettre à l’inspecteur Lestrade, il lui écrit qu’il va voler La Joconde exposée à la nationale galerie.
À l’exposition de la galerie, Watson lâche des souris, Sherlock Holmes en profite pour simuler un vol de La Joconde. Le tableau était seulement recouvert par un papier de la couleur du mur et par derrière, au verso du papier, il laisse une explication à Lestrade : Sherlock Holmes n’a pas volé le tableau, il a fait en sorte de prendre un faux, un simple papier.
Arrivé au lieu de l’échange entre Mme Hudson et La Joconde, Sherlock Holmes piège donc Moriarty. Ce dernier fuit mais libère Mme Hudson qui retrouve Sherlock Holmes et Watson.

- À l’épisode 5, un rubis bleu a été dérobé dans une bijouterie. Après avoir crié au vol, le patron dit qu’il n’y a pas eu de vol, qu’il s’est trompé et s’excuse.
Sherlock Holmes sait qu’il y a bien eu vol, que le bijoutier veut négocier avec le voleur pour récupérer le bijou, afin que l’affaire ne s’ébruite pas.
Le bijoutier réclame Sherlock Holmes : il doit récupérer ce bijou qui lui a été confié par un Maharadja, le bijoutier veut récupérer cette pièce et se moque du voleur.
En sortant de la bijouterie, un petit pickpocket (une petite fille prénommée Polly) vole la bourse de Watson, mais Sherlock Holmes est plus adroit et la récupère expressément sans que la petite ne s’en aperçoive.
Sherlock Holmes et Watson retrouvent l’enfant poursuivi par Todd et Smiley.
Watson demande ce qui se passe et Smiley lui dit niaisement que ce garnement a dérobé le bijou que le professeur Moriarty avait réussi à voler dans la bijouterie.
Sherlock Holmes et Watson aident la petite Polly à fuir, elle les invite chez elle.
Polly vit seule avec son ours en peluche Winny. C’est son père qui lui a appris à voler, c’était un grand spécialiste. Sherlock Holmes la prend en pitié, la petite est livrée à elle-même.
Pour la protéger de Moriarty, Sherlock Holmes invite Polly chez lui. Sachant qu’elle ne voudrait pas partir sans ce qu’elle a de plus cher (sa peluche Winny dans laquelle elle a dissimulé le rubis), Sherlock Holmes lui propose de ne pas se gêner à emporter ce qu’elle souhaite (il sait très bien qu’elle a dissimulé le rubis dans sa peluche, qu’elle tient à cette peluche et qu’elle ne voudra jamais s’en séparer).
Sherlock Holmes a mis la petite en confiance, il lui a même prêté son lit. Sherlock Holmes lui rappelle l’odeur de son père, comme lui, il sentait le tabac.
Moriarty profite d’une absence momentanée de Sherlock Holmes de son domicile pour piéger Watson. Moriarty enlève Polly.
Sherlock Holmes et Watson se lancent à sa poursuite. Sherlock Holmes sauve Polly. Elle accepte de rendre le rubis qui se trouvait dans la bouche de son ours en peluche.
Sherlock Holmes la charge de le rendre elle-même au bijoutier pour qu’elle en obtienne une récompense. Elle recevra une récompense de deux mille livres, c’était le salaire promis à Sherlock Holmes par le bijoutier. Sherlock Holmes lui offre donc sa récompense, c’est un homme très bon.

- À l’épisode 6, un ballon vert atterrit dans le jardin de Sherlock Holmes qui y trouve ce message de détresse : « Venez à notre secours, nous sommes retenus sur l’île des dauphins. »
Sherlock Holmes fait une expérience : il calcule la moyenne que les ballons mettent pour se dégonfler : cinq heures quatorze minutes treize. C’est donc à peu près le temps qu’a mis le ballon vert pour arriver jusqu’à lui. En se basant sur les orientations et la force du vent que la météorologie lui a communiquées, Sherlock Holmes trouve l’endroit d’où a été envoyé le ballon.
Mme Hudson connait de nombreuses personnes dans l’aviation, Sherlock Holmes fait appel à elle pour obtenir un hydravion.
Sherlock Holmes et Watson partent en hydravion. Arrivés sur l’ile, Sherlock Holmes découvre Smiley et Todd accompagnés d’une bande d’hommes au service de Moriarty. Sherlock Holmes et Watson sont faits prisonniers.
L’appel au secours a été envoyé par un enfant, Anthony, prisonnier de Moriarty. Le plan du professeur échoue à cause de Sherlock Holmes. En plus d’avoir déjoué un autre plan du professeur Moriarty, Sherlock Holmes a sauvé toute une famille prisonnière des hommes de Moriarty.

- À l’épisode 7, Sherlock Holmes et Watson tentent d’empêcher Moriarty de voler une statue en or.
Des enfants, moteur de la voiture de Sherlock Holmes installé sur leur bateau de bois, accompagnés de Sherlock Holmes et Watson, poursuivent le bateau de Moriarty.
Sherlock Holmes retrouve la statue cachée dans la proue d’un bateau, il offre son moteur aux enfants (qui, à la base, le lui avaient volé).

- À l’épisode 8, Sherlock Holmes reçoit une lettre des États-Unis, c’est une nouvelle affaire à résoudre. Jonathan demande à Sherlock Holmes d’enquêter pour savoir pourquoi sa fiancée Ellen Roylott ne répond pas à ses courriers. En se rendant dans la demeure d’Ellen Roylott, Sherlock Holmes et Watson ont un accident de route. Sous la pluie et au beau milieu de l’orage, un homme (Moriarty déguisé) passe près d’eux, Watson lui demande de l’aide. Moriarty tente de l’écraser, Sherlock Holmes sauve son ami.
Sherlock Holmes demande l’hospitalité dans la demeure d’Ellen qui les accueille.
Sherlock Holmes reconnait le véhicule qui a tenté d’écraser Watson.
Ce soir là, Moriarty (déguisé en oncle d’Ellen) menace Watson de quitter la maison. Sherlock Holmes et lui quittent la maison mais c’est un plan de Sherlock Holmes.
Avant de partir, il a laissé un message à Ellen, il lui demande de ne pas aller se coucher, il revient bientôt. Il monte dans sa chambre à l’aide d’une corde qu’elle lui lance.
Moriarty finit par fuir.
C’est Moriarty qui subtilisait les lettres du fiancé d’Ellen dès leur arrivée. Il voulait voler tous les documents de l’oncle d’Ellen pour les revendre.

- À l’épisode 9, Moriarty a volé un sous-marin, comptant attaquer à l’aide de celui-ci un bateau afin de voler le trésor qu’il contient.
Sherlock Holmes intervient avec Watson. Le bateau dans lequel ils se trouvent coule, Sherlock Holmes élabore rapidement une solution et construit une sorte de mini-fusée.
En sauvant leurs vies, Sherlock Holmes heurte le sous-marin de Moriarty avec sa mini-fusée des mers, le sous-marin explose et Moriarty perd son trésor.

- À l’épisode 10, un avion s’écrase près de la maison de Sherlock Holmes. Avec Watson, il se précipite au secours du conducteur, mais Mme Hudson est bien plus rapide, sauve l’homme (Tommy) et le courrier (car l’avion est sur le point d’exploser). Le sac postal a été sauvé, l’avion inaugurait la liaison postale entre Paris et Londres.
Sherlock Holmes découvre que la pompe à essence de l’avion a été sabotée.
Sherlock Holmes, Watson et Mme Hudson se rendent à l’aéroport.
Le responsable est Moriarty : il provoque une série d’accidents sur les avions qui assurent la liaison postale en les sabotant.
Moriarty a saboté l’avion de Tommy, le dernier avion postal. Il a mis de la nitroglycérine a bord de l’appareil.
Sherlock Holmes se précipite en bicycle pour sauver l’avion, il monte à bord en plein vol. Mme Hudson roule à toute vitesse en voiture pour les sauver.
Sherlock Holmes trouve la nitroglycérine dans l’avion. Moriarty essaie de déchiqueter l’avion.
Mme Hudson sauve Tommy et Sherlock Holmes en tirant sur l’avion de Moriarty ; en chutant, il accroche l’avion de Tommy, la nitroglycérine atterrit sur l’avion de Moriarty et l’explose.
Mme Hudson a sauvé Sherlock Holmes et Tommy.

- À l’épisode 11, un homme très riche, M. Guillemor, fait appel aux services de Sherlock Holmes car vingt pièces d’or de sa tirelire ont disparu.
En route chez Guillemor, Sherlock Holmes s’aperçoit que deux hommes construisent un puits géant (ce sont Todd et Smiley).
Arrivé au manoir, Sherlock Holmes rencontre M. Guillemor, un homme avare qui possède une tirelire géante en or, à son effigie, contenant ses pièces d’or.
C’est le vautour de M. Guillemor qui met les pièces d’or dans la tirelire géante, il n’accepte que les pièces d’or.
M. Guillemor informe Sherlock Holmes que le vautour est attaché à son maitre (c'est-à-dire à lui-même) ainsi qu’à son fils, Michael.
Dans la ville, Sherlock Holmes apprend que quelqu’un a déposé vingt pièces d’or à une garderie d’enfants qui manquent de nourriture et médicaments. Depuis le début, Sherlock Holmes a deviné que c’est Michael au grand cœur qui aide les plus démunis et qui a volé les vingt pièces d’or dans la tirelire de son père.
Sherlock Holmes a trouvé comment le voleur a procédé pour prendre les pièces d’or : il a mis un peu de chewing-gum sur une pièce d’or, l’a reliée à une canne à pêche, l’a donnée au vautour qui l’a placée dans la tirelire. Le voleur n’avait plus qu’à ramener à lui la ligne et avec elle plusieurs pièces d’or. Sherlock Holmes dit à M. Guillemor que le voleur est Moriarty, il n’a pas voulu dénoncer Michael.
Mais Sherlock Holmes a aussi deviné que le puits en construction est l’œuvre de Moriarty qui compte voler la tirelire géante ! Son plan fonctionne mais échoue suite à une course poursuite, toutes les pièces de la tirelire tombent à l’eau.

- À l’épisode 12, Sherlock Holmes et Watson enquêtent sur l’accident de l’inspecteur Lestrade : sa voiture a explosé.
M. Lestrade teste de nouvelles voitures plus rapides pour arrêter les criminels. Mais Moriarty envoie Smiley pour toutes les saboter voire les exploser.
Sherlock Holmes veut examiner la voiture qui a explosé. Entre temps, une femme lui demande d’assurer la protection de son père, M. Focus, qui doit transporter une cargaison d’or.
Sherlock Holmes est persuadé que Moriarty est responsable des accidents dont est victime Lestrade car il vise l’argent de M. Focus.
Sherlock Holmes rejoint le plus vite possible M. Focus. Moriarty tente de l’en empêcher, sans succès. La cargaison d’or est sauvée.

- À l’épisode 13, en descendant du train, Sherlock Holmes apprend qu’un fourgon spécial censé être entre le deuxième et troisième wagon a disparu en plein trajet.
Ce fourgon transportait des caisses de lingots d’or.
On demande à Sherlock Holmes de se charger d’enquêter sur l’affaire. Il sait qu’il n’y a qu’un homme dans toute l’Angleterre à oser imaginer un plan aussi audacieux : le professeur Moriarty.
Le soir venu, Sherlock Holmes remarque que Mme Hudson attache ses gants de cuisine l’un à l’autre pour être certaine de les retrouver tous les deux, cela lui donne une idée. Il devine comment Moriarty a procédé pour voler le fourgon sans que les passagers aient pu remarquer quoi que ce soit : les wagons étaient reliés entre eux par une corde comme les gants de Mme Hudson, les hommes de Moriarty étaient déjà à bord du train, ils ont attaché les deux wagons de passagers, ont décroché le fourgon spécial, Moriarty attendait à l’embranchement, il a dirigé le fourgon sur l’une des voies et a ensuite remis les rails en place pour que les autres wagons poursuivent leur route. Le train a commencé à descendre la colline et les wagons de passagers ont pu être rattachés aux autres.
Sherlock Holmes découvre le lieu où sont cachés les lingots d’or. Déguisé avec Watson en livreurs, il profite de l’absence de Moriarty pour apporter à manger à Todd et Smiley qui pensent que c’est de la part de Moriarty (il était effectivement sorti leur acheter de quoi manger). La nourriture contenait des somnifères, Todd et Smiley s’endorment. Sherlock Holmes confie le fourgon à des hommes de Scotland Yard, sort avec un fourgon contenant du maïs, et croise en route Moriarty qui tombe dans le piège. Il poursuit avec sa machine Sherlock Holmes, croyant qu’il transporte le fourgon contenant des lingots d’or. Moriarty récupère un fourgon plein de maïs.

- À l’épisode 14, M. Brighton, le plus célèbre collectionneur de pierres précieuses qui détient les langoustes rouges composées de corail rouge et de diamants, fait appel aux services de Sherlock Holmes pour qu’il juge si son système d’alarme est infaillible.
Sur les lieux, ils découvrent qu’on lui a dérobé ses langoustes de diamants, elles ont été remplacées par de vraies langoustes.
M. Brighton confie que personne n’est entré dans la maison à part deux électriciens.
Sherlock Holmes devine tout : les voleurs ont placé les langoustes dans une boite à outils, l’ont fait passer à travers les barreaux d’une fenêtre, la boite était attaché à des ballons gonflés à l’hélium, les ballons ont traversé la rivière dans les airs, un voleur n’avait plus qu’à les crever à coup de fusil.
Sherlock Holmes sait que Moriarty a encore frappé.
Il devine ensuite que Moriarty a expédié les langoustes de corail au milieu des vivantes pour qu’elles passent inaperçues.
Moriarty est poursuivi par Scotland Yard et Sherlock Holmes, comme toujours accompagné de Watson. Dans sa fuite, Moriarty ne pourra pas garder avec lui le moindre cageot de langouste.

- À l’épisode 15, Sherlock Holmes a trouvé quelque chose d’intéressant dans le journal : un des sculpteurs les plus talentueux du pays a disparu. Il fait le lien avec l’or qui a été volé dans une banque. Les deux méfaits ont été commis par le même bandit : Moriarty.
Sherlock Holmes et Watson se rendent chez le sculpteur : sa femme leur montre le croquis sur lequel son mari travaillait, il avait l’intention de sculpter une nouvelle statue. Sherlock Holmes trouve des études pour la statue qu’on a commandée au sculpteur. Sherlock Holmes et Watson découvrent que c’est le professeur Moriarty qui est représenté. Sherlock Holmes apprend que le fils du sculpteur a aussi disparu.
Sherlock Holmes se rend à la chambre forte de la banque où l’or a été volé. Il comprend que Moriarty a utilisé un véhicule amphibie pour l’atteindre et reconstitue le parcours effectué par ce voleur de génie.
Les traces le mènent chez Mme Morlay. Sherlock Holmes sait où se trouve l’or, comme d’habitude, il appelle Lestrade pour qu’il vienne arrêter Moriarty.
La veuve de M. Morlay vit seule dans une grande maison : elle est vieille et aveugle. Moriarty lui a loué ses écuries, ses compagnons et lui se faisant passer pour de jeunes artistes.
Sherlock Holmes envoie Watson délivrer l’enfant par le toit.
Sherlock Holmes surgit dans les écuries, Moriarty lui envoie ses deux sbires puis ils fuient tous trois avec l’or, mais Lestrade parvient à s’accrocher à la statue d’or qui se détache de l’avion. Moriarty n’a une fois de plus pas réussi à emporter son butin.

- À l’épisode 16, Sherlock Holmes et Watson sont invités à l’exposition du glaive sacré des magiciens, un trésor celte. Ils y apprennent qu’un évènement quelque peu mystérieux a eu lieu : le coffre a été forcé mais le glaive n’a pas été volé. Comme il n’y a pas eu de vol, Lestrade laisse Sherlock Holmes résoudre seul l’énigme (même s’il y avait eu vol, Lestrade n’aurait pas été de grande utilité ah ah !).
Sherlock Holmes découvre qu’un flash a été utilisé. Il met la pièce dans l’ombre et expose le glaive au soleil : un message secret apparait sur le mur, des hiéroglyphes indiquant un endroit précis. Selon une légende, le glaive mène à un trésor fabuleux. Sherlock Holmes a deviné que Moriarty ne vise pas le glaive mais le message qu’il contient.
Sherlock Holmes et Watson se rendent dans un château, Sherlock Holmes découvre l’entrée du passage secret, et réussit à se sortir de tous les pièges contenus par la grotte.
Ils se retrouvent coincés mais sont libérés grâce à Moriarty qui a dégagé un passage avec sa machine (il les a sauvés sans le savoir).
Sherlock Holmes atterrit dans une pièce contenant un livre vierge et devine que ce livre est une clé permettant d’accéder au trésor. Il suffit de le placer dans un endroit du mur, apparait alors une salle secrète contenant le livre sacré des magiciens et un manuscrit ancien promettant le bonheur à celui qui saura s’en servir avec sagesse.

- À l’épisode 17, la fiancée de David, un flûtiste, demande à Sherlock Holmes de le retrouver.
David et sa fiancée se trouvaient dans une barque près d’un cargo lorsque soudainement le cargo a été attaqué par ce que la presse surnomme ‘‘le monstre de la tamise’’, David a été également emporté par les eaux.
L’inspecteur Lestrade a fait fouiller la rivière de long en large et n’a évidemment pas trouvé David.
C’est Moriarty qui se cache dans la tamise et attaque les cargos pour engloutir des cargaisons estimées à des millions de livres, il n’était pas prévu que David finisse englouti et prisonnier de Moriarty.
Sherlock Holmes repère une cheminée, il pense qu’elle va le conduire à la cachette souterraine de Moriarty. David est justement en traine de jouer de la flûte dans l’espoir que quelqu’un l’entende. Sherlock Holmes l’entend, descend, se retrouve dans la cachette souterraine et délivre David.
La cachette de Moriarty finit explosée à la dynamite. Sherlock Holmes aura délivré David et par là-même mis fin au vol de cargaisons.

- À l’épisode 18, un étudiant des beaux-arts demande à Sherlock Holmes d’enquêter sur la disparition de ses trois amis, également étudiants des beaux-arts.
Sherlock Holmes devine que cette affaire a un lien avec celle de Lestrade : le vol de reproductions et objets vendus aux enchères.
Sherlock Holmes assiste à une vente aux enchères : il y reconnait notamment Moriarty déguisé en commissaire-priseur (il vend un faux tableau peint par les trois étudiants qu’il a enlevés).
Moriarty est en Écosse, Sherlock Holmes s’y rend avec Watson et Lestrade.
Dans sa fuite, Moriarty en perd son butin en plein vol (l’équipe de Scotland Yard s’est accrochée à Smiley, l’avion a basculé et le butin s’est déversé).

- À l’épisode 19, ‘‘La Pierre de Rosette’’, une lourde stèle d’un musée s’est envolée dans le ciel.
Sherlock Holmes devine que le voleur a utilisé une technique japonaise basée sur la puissance du vent.
Il rencontre le japonais K. Natsume : deux personnes (Smiley et Todd) lui ont volé son livre qui révèle un des plus grands mystères de l’histoire du Japon : en Nagoya, il existe un château gardé par des poissons d’or, ils pèsent très lourds et ont mystérieusement disparus au cours d’une tempête.
Natsume montre un autre exemplaire à Sherlock Holmes : il explique comment les voleurs ont procédé.
Sherlock Holmes devine que les voleurs veulent emmener la pierre en France.
Pour contrer Moriarty, Sherlock Holmes utilise un stratagème employé par les japonais. Moriarty s’envole dans un cerf-volant tirant la stèle, Sherlock vole au-dessus de lui, également dans un cerf-volant, et récupère la stèle qui retrouve sa place au musée.

- À l’épisode 20, Sherlock Holmes a pour mission de veiller sur la sécurité d’un dirigeable : quelqu’un a forcé la porte du bureau de l’organisateur du vol du dirigeable pour voler une copie des plans et la carte de l’itinéraire. Sherlock Holmes constate que le dirigeable n’est pas saboté, il comprend qu’on cherche à le dérober et embarque avec Watson à bord du dirigeable. Sherlock Holmes inspecte la salle des machines et découvre la présence de deux individus suspects : Todd et Smiley qui ont caché des sacs d’or dans le dirigeable, Moriarty voulant utiliser le dirigeable pour sortir les pièces d’or de la ville.
Smiley et Todd sont arrêtés et ligotés mais parviennent à fuir grâce à leur patron.
Sherlock Holmes a encore une fois fait échouer le plan de Moriarty.

- À l’épisode 21, le propriétaire d’un bijou volé fait appel à Sherlock Holmes. Les gardiens ont vu Moriarty et ses complices sortir par la fenêtre, Lestrade en conclut que Moriarty est coupable.
Le voleur a laissé une rose rouge et un mot indiquant qu’il volera bientôt ‘‘L’étalon Royal’’
Sherlock Holmes remarque que la fenêtre était cassée avant que Moriarty ne s’enfuie par là. Il dit qu’un voleur était là avant Moriarty et a volé le bijou avant lui.
Sherlock Holmes examine les empreintes du voleur : elles sont trop petites pour être celles de Moriarty.
Il découvre que le voleur Hamilton avait l’habitude de laisser une rose rouge et un mot sur les lieux de ses forfaits disant à Scotland Yard quelle serait sa prochaine cible. La police n’a jamais pu l’arrêter. Sherlock Holmes pense que le voleur est une personne qui essaie d’imiter Hamilton. Il devine rapidement que le voleur est une voleuse : la fille d’Hamilton.
Elle confie à Sherlock Holmes que son père donnait le fruit de ses vols aux plus défavorisés, et elle veut poursuivre son œuvre. Sherlock Holmes lui dit qu’il y a d’autres façons d’aider les plus démunis et si elle rend l’étalon royal et le bijou, les propriétaires ne porteront pas plainte contre elle.
Sherlock Holmes lui a ouvert les yeux, elle lui remet tout.

- À l’épisode 22, un incendie se déclenche dans une zone industrielle, près de l’habitation de Sherlock Holmes. Mme Hudson a peur pour ses amis Mack et Hélène qui habitent là-bas. Sherlock Holmes l’y conduit et c’est justement la maison de ses amis qui brûle.
Sherlock Holmes apprend qu’on a volé au propriétaire son moteur d’avion révolutionnaire. Il a tout deviné : Moriarty l’a volé, Sherlock Holmes a découvert un morceau de sa cape. Moriarty a volé le moteur pour participer et gagner le prix d’une course d’aviation, course à laquelle Mack doit participer. Il se trouve dans l’obligation de construire un autre moteur.
Sherlock Holmes devine que le pilote qui se cache derrière l’identité de ‘‘L’aigle noir’’ n’est autre que le professeur Moriarty.
Mme Hudson tient à les accompagner jusqu’au bout de cette aventure.
Le jour de la course, Sherlock Holmes monte dans l’avion de Mack puis saute sur celui de Moriarty. Smiley et Todd sont sur le point de le faire tomber dans le vide, Mme Hudson le sauve en leur lançant une pomme. Moriarty tire sur Sherlock Holmes qui saute dans le vide pour atterrir sur l’avion de Mack, il a ici confié sa vie à Mack.
Le coup de pistolet atteint le moteur, volé par Moriarty, qui rend l’âme.
Mack remporte la course et le prix qui va avec, tous ses soucis sont finis.

- À l’épisode 23, Sherlock Holmes et Watson se trouvent dans un train. Soudain, une machine en forme de dragon (celle de Moriarty pilotée par Todd et Smiley) arrive et crache du feu.
Ensuite, Sherlock Holmes découvre qu’un perroquet a été volé dans le train. On lui demande d’enquêter sur l’affaire.
L’oiseau devait être amené à Londres pour être offert à un maharaja qui visite le pays, une réception en son honneur est donnée. Mais le maharaja a été enlevé par les hommes de Moriarty. Ce perroquet connait un secret de haute importance qu’il ne révèlera qu’au maharaja. Sherlock Holmes sait que Moriarty a kidnappé le maharaja pour faire parler l’oiseau.
Sherlock Holmes veut faire croire à Moriarty qu’il s’est trompé de maharaja. Pour cela, il a besoin d’un appât pour jouer le rôle du maharaja : l’inspecteur Lestrade.
Moriarty lit dans le journal que le maharaja sera présent à la réception, tombe dans le piège de Sherlock Holmes, se rend à la réception donnée en l’honneur du maharaja, et kidnappe le faux maharaja.
Sherlock Holmes n’a plus qu’à suivre Moriarty jusqu’au lieu où est détenu le vrai maharaja. Arrivé à son repaire, Moriarty emporte ce qu’il croit être le perroquet mais il a été remplacé par un essaim d’abeilles.
Le maharaja délivré, le perroquet lui révèle son message secret : le bateau ‘‘La reine rouge’’ contient une contrebande d’armes. Grâce au secret du perroquet, Lestrade et son équipe arrêtent la contrebande.

- À l’épisode 24, Sherlock Holmes enquête sur le vol de la cloche de Big Ben.
Sur les lieux, il repère des bouteilles de lait qui représentent un indice important. Avant de se consacrer à l’étude de cet indice, Sherlock Holmes commence par inspecter sérieusement le clocher.
Sherlock Holmes est certain que Moriarty a utilisé une machine originale pour descendre la cloche.
Scotland Yard ne veut pas que la presse soit informée de ce vol, Sherlock Holmes a une idée : il place un enregistrement faisant entendre la sonnerie de la cloche de Big Ben de sorte que personne ne se rende compte que la cloche a été volée, il sait que Moriarty va ainsi revenir sur les lieux.
Sherlock Holmes découvre que les bouteilles de lait proviennent d’une petite laiterie du sud de la ville. Moriarty a donc utilisé un camion de lait pour transporter la cloche.
Sherlock Holmes découvre ensuite l’endroit où Moriarty a caché la cloche ainsi que la machine utilisée pour la voler.
Moriarty s’échappe à bord de son avion avec son butin (des pierres précieuses : son salaire pour avoir volé la cloche pour le compte d’un riche négociant), Sherlock Holmes le poursuit ; malheureusement, la bourse de Moriarty s’accroche à une branche d’armes et se déverse dans sa totalité.

- À l’épisode 25, un bijoutier raconte les détails du cambriolage de son joyau de collection à Sherlock Holmes : un couple est venu acheter un joyau, s’est disputé, est reparti, mais un joyau a disparu ; pourtant, quand la police a fouillé le couple dans le parc, elle n’a rien trouvé.
Sherlock Holmes a compris que les voleurs ont caché le bijou quelque part dans le parc.
Tout d’un coup, il assiste à une scène : un homme déguisé en grand-mère, Todd, arrache une poupée à une petite fille prénommée Penelope. Scotland Yard et la tatie de la petite le poursuivent.
La poupée est récupérée, Sherlock Holmes demande à la petite s’il peut inspecter sa poupée (il sait que le joyau est caché à l’intérieur) mais la petite refuse, croyant qu’il veut lui voler sa poupée.
Sherlock Holmes apprend ensuite que la petite est sur un bateau, il s’y rend, Moriarty et sa bande ont été mis en fuite. Sherlock Holmes examine la poupée et récupère le bijou.

- À l’épisode 26, le père du futur marié Robert demande de l’aide à Sherlock Holmes : à quelques instants de la cérémonie de mariage, la future mariée Elisabeth a disparu avec son père.
Le père du futur marié a parlé de cette affaire à Lestrade qui en a conclu immédiatement que « La mariée est manifestement tombée amoureuse de quelqu’un d’autre. »
Sherlock Holmes se rend sur les lieux : ils contiennent un passage secret, les ravisseurs l’ont utilisé pour fuir. Dans le passage, il découvre une rose blanche de la mariée et le monocle de Moriarty, puis le père de la mariée qui dit avoir été assommé. Cet homme pense que le prince Abajan a enlevé sa fille, Elisabeth a connu ce garçon en Inde lors d’un voyage avec son père.
Alice, la femme de chambre d’Elisabeth, raconte à Sherlock Holmes que le prince indou Abajan et Elisabeth tombèrent follement amoureux l’un de l’autre mais le père d’Elisabeth ne voulait rien entendre et a insisté pour qu’elle rentre au pays afin qu’elle épouse Robert, le fils de son associé.
Alice informe Sherlock Holmes qu’Elisabeth possède une émeraude d’une valeur inestimable.
Sherlock Holmes devine que Moriarty a enlevé Elisabeth pour le compte d’Abajan en échange de l’émeraude.
Sherlock Holmes retrouve l’endroit où se trouvent le prince et Elisabeth : dans un navire, le prince veut que Moriarty le conduise dans un bateau pour s’enfuir avec Elisabeth.
Moriarty est contraint de quitter le navire.
Sherlock Holmes aide les amoureux à embarquer sur l’Alicia.
Il va ensuite annoncer au père d’Elisabeth que l’inspecteur Lestrade avait tout compris en une seconde : la future mariée était simplement amoureuse de quelqu’un d’autre.








Le docteur Watson, ancien chirurgien militaire, rencontre Sherlock Holmes au premier épisode au moment d’embarquer dans le ferry-boat ; Watson venait de rentrer des Indes où il avait travaillé et vécu pendant un certain temps.
Watson, maladroit, était sur le point de dégringoler les marches, Sherlock Holmes le rattrape à temps évitant le désastre.
Plus tard, Watson se rapproche de Sherlock Holmes sur le ferry-boat pour le remercier de son intervention, ils se présentent mutuellement. Le coup de foudre amical est immédiat, depuis ce jour, le docteur Watson devient le meilleur ami de Sherlock Holmes.

Watson est un bon vivant, un homme très gourmant et assez maladroit mais c’est un très bon bricoleur. Le jour de sa rencontre avec Sherlock Holmes, il l’assiste dans une enquête, ressortant avivé, vivifié de celle-ci, il décide de devenir définitivement l’associé de Sherlock Holmes. Il rejoint, donc, le 221b Baker Street pour habiter avec lui.
En arrivant, c’est Mme Hudson qui lui ouvre la porte. Devant son attention et sa douceur, Watson intimidé rougit ; il est tombé, instantanément, sous le charme.
Watson regarde même Mme Hudson par sa fenêtre et dit : « Une fleur parmi les fleurs. »
Le docteur Watson aime énormément le thé. Son plat préféré : du rôti de veau avec de la purée.

Watson a le goût de l’aventure, c’est un homme très actif, il s’ennuie très vite lorsqu’il n’enquête pas auprès de Sherlock Holmes ; même s’il est très loin d’avoir les grandes qualités de son ami.
D’esprit lent, Watson questionne constamment Sherlock Holmes lors des enquêtes, il lui demande toujours des éclaircissements, et lorsque Watson comprend enfin ce qui se trame grâce à l’explication de Sherlock Holmes, celui-ci lui répond : « Élémentaire mon cher Watson »
Sherlock Holmes devine toujours tout dès les premiers instants de l’enquête, en réalité les questions de Watson permettent à Sherlock Holmes d’expliquer au téléspectateur la manière dont chaque vol a eu lieu.
Exceptionnellement, à l’épisode 9, Watson a eu une illumination soudaine et a bien deviné que si Moriarty a volé un sous-marin, c’est pour le trésor du fond des mers car Moriarty va attaquer le bateau avec ce sous-marin pour voler le trésor.

Watson n’est vraiment pas très clairvoyant :
À l’épisode 5, Moriarty profite de l’absence d’Holmes pour piéger Watson : il se fait passer pour Sherlock Holmes et envoie une lettre disant qu’il attend Polly dans une voiture au bout de la rue. Watson lui envoie la petite puis se rend compte de son erreur en voyant arriver Sherlock Holmes de l’autre côté de la rue, mais il est trop tard : Moriarty a enlevé Polly.

Ses qualités de médecin-chirurgien vont être quelquefois nécessaires :
- À l’épisode 10, Watson soigne la blessure de Tommy, aviateur et ami de Mme Hudson, victime d’un accident d’avion.
- À l’épisode 11, il soigne un petit enfant d’une ville défavorisée.

Watson a su se montrer aidant, notamment :
- À l’épisode 15, Watson délivre l’enfant ligoté et retenu en otage par Moriarty et ses hommes.
- À l’épisode 22, Watson, à bord d’un avion, jette sur Moriarty, Todd et Smiley de la nourriture pour éviter qu’ils nuisent à Mack, un ami de Mme Hudson.








Marie Hudson habite sous le toit de Sherlock Holmes. C’est une charmante jeune veuve qui n’a que dix-neuf ans. Marie Hudson et son mari Jim étaient des amoureux des avions.
Son mari dessinait des avions. Tous les aviateurs aimaient Marie et quand Jim l’a épousée, ils étaient un peu jaloux. Un mois après leur mariage, Marie et Jim eurent un accident d’avion : leur avion s’est écrasé. Marie, traumatisée et pour ne plus repenser à un passé qui la fait souffrir, disparut et tous ses amis de l’aviation ne la revirent plus.

Mme Hudson veille à la tenue, au bon ordre et au bon fonctionnement de la maison, elle apporte le courrier, s’occupe du jardin, de toutes les tâches ménagères, prépare toujours de bons petits plats et apporte toute son attention aux locataires de la maisonnée.
Mme Hudson pense toujours à tout et rien ne lui échappe.
C’est elle qui accueille également tous les clients de Sherlock Holmes. Et lorsque Sherlock Holmes a momentanément accueilli la petite Polly, Mme Hudson s’en est très bien occupée, l’a revêtue d’une robe (épisode 5), elle était comme une seconde mère pour elle.

Lorsqu’ils la rencontrent, tous les hommes tombent instantanément sous le charme de l’attentionnée Marie Hudson. Jusqu’à Moriarty, Todd et Smiley qui ne lui ont pas résisté :
À l’épisode 4, Mme Hudson est délicatement enlevée par Moriarty et ses deux sbires. Elle se retrouve endormie et placée dans un cercueil contenant une ouverture pour qu’elle ne manque pas d’air. Moriarty demande à Sherlock Holmes ‘‘La Joconde’’ en échange de Mme Hudson.
Au repère de Moriarty, Mme Hudson est entourée d’attentions par Moriarty, Todd et Smiley. Elle constate le désordre et la saleté du repère et demande à Moriarty s’il est marié ; rien qu’en regardant l’état du repère plus que désordonné, elle a remarqué qu’il n’avait pas d’épouse.
Mme Hudson demande à faire le ménage.
De retour chez lui, Moriarty découvre un repère parfaitement rangé et propre, il se demande même s’il ne s’est pas trompé d’adresse. Mme Hudson a préparé à manger et a même concocté ce repas spécialement pour Moriarty qui est très touché.

Lorsque Moriarty dit à Mme Hudson qu’il faut à présent se séparer, Mme Hudson espère sincèrement qu’ils pourront se revoir un jour. Moriarty lui fait le baisemain.
Todd lui offre ce qu’il a de plus cher au monde (un dé de jeu hi hi), il est en larmes de la quitter.
Smiley, rougissant, lui donne ce qu’il a de plus précieux (une bille hi hi).



Lorsque Mme Hudson retrouve Sherlock Holmes et Watson, elle leur dit qu’elle ne s’était encore jamais rendue aussi utile…
Elle manquera à Moriarty, Todd et Smiley.


Je peux dire que Marie Hudson s’est montrée parfois utile à Sherlock Holmes dans certaines enquêtes :

- Mme Hudson connait de nombreuses personnes dans l’aviation, Sherlock Holmes fait appel à elle pour obtenir un hydravion (épisode 6).

- À l’épisode 10, un accident rappelle à Marie Hudson le sinistre souvenir de son accident d’avion : un avion s’écrase près de chez elle. Marie, plus rapide que Sherlock Holmes et Watson, s’envole, se précipite au secours du conducteur, et le sauve avec le courrier. Il n’y a pas de temps à perdre, elle sait que l’avion est sur le point d’exploser. Marie connait le conducteur, c’est son ami Tommy.
Grâce à Marie, le sac postal a été sauvé, l’avion inaugurait la liaison postale entre Paris et Londres.
Moriarty provoque une série d’accidents sur les avions qui assurent la liaison postale en les sabotant. Sherlock Holmes, Watson et Mme Hudson se rendent à l’aéroport où elle y retrouve ses anciens amis qu’elle n’avait pas vus depuis la mort de son mari. Ils sont tous très heureux de la retrouver, Marie est très populaire.
Moriarty a saboté l’avion de Tommy, Sherlock Holmes monte à bord en plein vol. Mme Hudson roule à toute vitesse en voiture pour les sauver.
Moriarty essaie de déchiqueter l’avion de Tommy. Mme Hudson sait viser, elle tire sur l’avion de Moriarty pour sauver l’avion de Tommy, la menace est écartée.
Marie sauve Sherlock Holmes et Tommy. Elle a été remarquable.
Sherlock Holmes était fort étonné de découvrir cet aspect de Marie qu’il ne connaissait pas.

- Mme Hudson attache ses gants de cuisine l’un à l’autre pour être certaine de les retrouver tous les deux, cela donne une idée à Sherlock Holmes. Grâce à elle, il comprend comment Moriarty a procédé pour détacher un fourgon placé en milieu de train alors que celui-ci était en marche (épisode 13).

- À l’épisode 22, un incendie se déclenche près de chez Mme Hudson dans une zone industrielle, elle a peur pour ses amis qui habitent là-bas. Sherlock Holmes l’y conduit et c’est justement la maison de ses amis Mack et Hélène qui brûle.
Moriarty a volé le moteur d’avion révolutionnaire de Mack qui doit désormais en fabriquer un autre pour participer à la course d’aviation. Mme Hudson veut l’aider et tient à accompagner ses amis jusqu’au bout de cette aventure, Mack est l’un de ses plus vieux amis. Elle revêt un équipement d’aviatrice et pilote l’avion pour se rendre au terrain de course.
Pendant la course, Moriarty met les autres concurrents hors d’état de concourir, grâce à son avion équipé d’armes secrètes.
Mme Hudson pilote un avion, Smiley et Todd sont sur le point de faire tomber Sherlock Holmes dans le vide, Mme Hudson le sauve en leur lançant une pomme qui les fait tomber dans le vide, heureusement qu’ils sont équipés de parachutes.





Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 2Sujet non listé Re: Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Sam 14 Juin 2014 - 19:07


Le Professeur Moriarty est un loup très élégant, vêtu d’un costume blanc, d’une cape blanche, d’un chapeau haut de forme blanc, a toujours à la main une canne au pommeau doré et porte un monocle (pour parfaire son élégance, il possède d’ailleurs une boite contenant des monocles de couleurs différentes).
Ce voleur distingué et intellectuel veut dire au revoir à la misère et faire fortune.
Moriarty est un talentueux et audacieux voleur qui concocte des plans diaboliquement géniaux. Il est secondé par ses deux sbires : Todd et Smiley.
Ils vivent tous trois dans le repère de Moriarty dont il est particulièrement fier : « on peut y crier à gorge déployée, personne ne pourra nous entendre ». Le seul problème, c’est que le repère de Moriarty est un véritable dépotoir, le ménage n’y est jamais fait. Ah les hommes !
À l’entrée de son repère, il y a une petite tête de mort ornée d’un petit chapeau haut de forme blanc. Plusieurs passages permettent d’y pénétrer, par exemple, une porte dissimulée dans un arbre permet de conduire au repère de Moriarty.
L’ingénieux Moriarty a même inventé un mécanisme lui permettant de récupérer le courrier et le conduire jusqu’à son repère.
Il aime se tenir au courant de l’actualité, il lit donc, tous les jours, le London News et en rit de voir que Scotland Yard ait toujours un train de retard sur les délits.

Je peux dire que Moriarty entretient un rapport particulier avec la nourriture : il ne supporte pas qu’on le regarde pendant qu’il mange mis à part ses acolytes Todd et Smiley.
Moriarty, Todd et Smiley ne mangent pas toujours à leur faim car Moriarty a de faibles revenus, raison pour laquelle il tient tant à faire fortune.
Il sort souvent en bicycle car il n’a pas assez d’argent pour mettre de l’essence dans sa voiture.

Sherlock Holmes est l’ennemi juré de Moriarty car il déjoue toujours tous ses plans. Mais Moriarty est un faux méchant qui est bien trop bon pour être voleur, ce qui l’amène à ne pas mener à bien ses vols.
C’est un escroc unique au monde, ses inventions sont grandioses et ingénieuses.
Moriarty est narcissique, tout ce qu’il construit, inventions et machines, est à son effigie, il fabrique même des bombes à son effigie. Son narcissisme le pousse à marquer aussi de son effigie ses objets personnels tels que sa montre, son repère, ses courriers...

Moriarty recule à chaque fois les limites de son intelligence et de son génie diabolique.
Il est doté d’une grande ingéniosité, de clairvoyance et de discernement, avec un esprit calculateur, méfiant et prévoyant, Moriarty ne concocte jamais un plan prodigieux en une seule partie mais en plusieurs pour chaque vol, de sorte que si l’une partie de ses plans est contrariée par l’intervention de Sherlock Holmes, il trouve toujours le moyen de s’en sortir ; et même s’il repart sans son butin, ce qui est certain, c’est que personne ne peut arrêter un génie tel que Moriarty !

Narcisse vous présente toutes les brillantes interventions de son chouchou, le professeur Moriarty :

- À l’épisode 2, Moriarty convoite la couronne de Mazalin, trésor national évalué à plus d’un million de livres, qui se trouve dans la demeure de M. Sampton.
Il envoie ses deux sbires, Todd et Smiley, voler la couronne (ils n’ont qu’à suivre le plan intelligemment élaboré par leur patron).
Lorsque Todd et Smiley sont, comme convenu, retournés chercher la couronne après l’avoir cachée, Moriarty intervient à bord d’une machine portant la gravure M (comme Moriarty) car Todd et Smiley sont en difficulté. Moriarty s’empare de la couronne à l’aide de sa machine équipée d’une arme secrète. Mais Sherlock Holmes récupère la couronne.

- À l’épisode 3, le professeur Moriarty s’est lancé dans la fabrication de fausse monnaie, la crise économique guette le pays. Il a chargé Todd et Smiley d’enlever un ingénieur pour l’installation de son énorme machine de fabrication de fausse monnaie. Moriarty lui demande ensuite de la réparer, et lui promet qu’il pourra rentrer chez lui.
En échange, l’ingénieur demande à écrire une lettre à sa famille. Moriarty qui n’a aucun vice, accepte d’envoyer cette lettre après l’avoir soigneusement examinée ; il ne se doute pas une seule seconde que cette lettre va conduire son plan à sa perte.
Moriarty demande à Todd et Smiley de se débarrasser de l’ingénieur une fois qu’il aura tout terminé.
À la fin, l’ingénieur tente de fuir, Moriarty lui tire dessus mais il n’y a plus de balle. Il est sur le point de le jeter dans le vide mais Sherlock Holmes intervient à temps pour le sauver.
La machine de fabrication de fausse monnaie explose, il fallait placer une vis pour empêcher l’explosion.

- À l’épisode 4, Moriarty a trouvé le point faible de Sherlock Holmes : il a mitraillé le détective en photos chez lui et a observé l’expression de son regard qui est constamment fixé sur Mme Hudson.
Moriarty a trouvé un plan : enlever Mme Hudson pour atteindre Holmes.
Il a fabriqué un cercueil sur mesure, il endort Mme Hudson avec un somnifère qui tombe délicatement dans le cercueil.
Moriarty demande à Todd et Smiley d’être doux pour une fois. Moriarty a ordonné à Todd de faire une ouverture dans le cercueil pour qu’elle ne manque pas d’air.
Dans son repère, Moriarty devient docile, et exécute les ordres de Smiley qui lui ordonne d’apporter quelque chose à boire à Mme Hudson.
Moriarty compte échanger La Joconde, exposée à la galerie nationale, contre Mme Hudson.
Il est très heureux d’avoir Mme Hudson chez lui, elle prend soin de son repère, y a fait le ménage, lui a préparé un délicieux repas (qui plus est son préféré), Moriarty était si touché qu’il en a pleuré.
Moriarty envie Sherlock Holmes d’avoir Mme Hudson auprès de lui.
À l’exposition de la galerie, Watson lâche des souris, Sherlock Holmes en profite pour prendre La Joconde. Moriarty dit : « Certes c’est mon adversaire mais je lui tire mon chapeau. Finalement, il est peut-être meilleur comme cambrioleur que comme détective. »
Moriarty, en route pour procéder à l’échange de Mme Hudson contre La Joconde, dit à Marie Hudson qu’elle doit rentrer dans le cercueil et elle rentrera chez elle.
Au lieu de l’échange, Moriarty pense avoir tendu un piège à Sherlock Holmes : Scotland Yard est là pour arrêter Sherlock Holmes, le « voleur » de La Joconde.
Moriarty est tombé dans le piège de Sherlock Holmes : il n’avait pas volé le tableau et l’inspecteur Lestrade l’a su. Mais Moriarty ne s’avoue pas encore battu, avec ses deux complices, il fuit en calèche emportant Mme Hudson ; Scotland Yard, Sherlock Holmes et Watson à ses trousses.
La course poursuite est mouvementée, Moriarty dit à Mme Hudson qu’il faut à présent se séparer, Mme Hudson espère sincèrement qu’ils pourront se revoir un jour. Il lui dit : « Si je vous eu connue plus tôt ma vie eut été différente, plus honnête sans doute mais je vous promets une chose, je ne vous mêlerai plus jamais à mes affaires quoi qu’il arrive. Adieu madame. » et il lui fait le baisemain. Comme c’est touchant.
Scotland Yard a poursuivi Moriarty toute la nuit sans réussir à l’attraper, comme d’habitude.

- À l’épisode 5, Moriarty dérobe un merveilleux rubis bleu pendant que Todd et Smiley effraient les habitants de Londres à bord d’un avion rose en forme de ptérosaurien (une autre fabuleuse construction de Moriarty).
Lorsque Moriarty sort de la bijouterie, un petit pickpocket (Polly) lui vole à son tour le rubis, sans que Moriarty s’en rende compte. Il s’aperçoit dans la calèche que son bijou lui a été dérobé et comprend immédiatement, mais trop tard, que le responsable est le petit.
Moriarty retrouve le pickpocket et ordonne à Smiley et Todd de le rattraper mais Sherlock Holmes protège l’enfant.
Moriarty profite de l’absence d’Holmes pour piéger Watson : il se fait passer pour Sherlock Holmes et envoie une lettre disant qu’il attend Polly dans une voiture au bout de la rue. Watson tombe la tête la première dans le piège et Moriarty enlève l’enfant.
Sherlock Holmes et Watson se lancent à sa poursuite.
Moriarty et ses acolytes fuient à bord du ptérosaurien, Moriarty tenant la petite. Mais Watson et Sherlock Holmes s’accrochent à Smiley. Moriarty lui demande de se sacrifier : « Ne pense donc pas toujours à toi, lâche tout s’il-te-plait » MORTE DE RIRE !
Smiley se sacrifie.
La petite se débat et tente de fuir, elle marche sur l’aile en papier, Moriarty lui dit que c’est dangereux car elle peut passer à travers, mais c’est lui qui perce l’aile, tombe et se retrouve avec Todd dans la tamise.
Le pauvre Moriarty n’aura jamais son rubis.

- À l’épisode 6, Moriarty se rend sur une île et emprisonne une famille de trois personnes, un homme, sa femme et leur jeune garçon. Il a besoin de l’homme pour diriger un phare. Moriarty veut qu’un cargo s’éventre sur les rochers. Il échoue à cause de Sherlock Holmes.

- À l’épisode 7, Moriarty compte voler et revendre une statue en or baptisée ‘‘L’image sacrée’’, qui fait partie du patrimoine national, pour gagner deux millions de livres.
Il commet son vol par voie aérienne, et cache la statue. Lorsqu’il revient chercher la statue, des enfants l’attaquent. Poursuivi en bateau par les enfants et Sherlock Holmes, Moriarty n’aura malheureusement pas l’occasion de venir chercher la statue qu’il avait cachée dans la proue d’un bateau.

- À l’épisode 8, Moriarty se déguise pour se faire passer pour l’oncle d’Ellen Roylott qui revient des États-Unis. Elle n’a pas vu son oncle depuis qu’elle est toute petite.
Moriarty a trafiqué l’une des photos de famille d’Ellen de sorte qu’il a mis son image sur celle de l’oncle et placé Todd et Smiley déguisés en employés de maison, pour qu’Ellen tombe dans son piège.
Moriarty envisage de voler tous les documents de l’oncle d’Ellen pour les revendre contre une forte somme d’argent.
Il invente à Ellen qu’il fait des travaux de zoologie, et qu’il a horreur d’être dérangé pendant qu’il s’y adonne.
Malheureusement pour lui, Sherlock Holmes met son plan en échec et Moriarty fuit en ballon avec ses complices.

- À l’épisode 9, Moriarty, déguisé avec Todd et Smiley en cuisiniers, vole un sous-marin, le dernier modèle de la marine britannique, pour s’emparer d’un trésor du fond des mers.
En sauvant sa vie et celle de Watson, Sherlock Holmes heurte le sous-marin de Moriarty avec sa mini-fusée des mers, le sous-marin explose et Moriarty perd son trésor.

- À l’épisode 10, Moriarty provoque une série d’accidents sur les avions qui assurent la liaison postale en les sabotant.
Moriarty veut que tous les avions s’écrasent, comme cela, la ligne sera abandonnée, ses timbres feront l’admiration des collectionneurs, il pourra demander le prix qu’il voudra, et à lui la fortune !
Il ne reste qu’un avion, Sherlock Holmes se charge de le protéger. Moriarty et Todd assomment Sherlock Holmes et Watson.
Moriarty a saboté l’avion de Tommy, le dernier avion postal, en plaçant de la nitroglycérine à bord de l’appareil.
Moriarty essaie de déchiqueter l’avion de Tommy. Mme Hudson tire au pistolet sur l’avion de Moriarty. En chutant, l’avion de Moriarty accroche celui de Tommy, la nitroglycérine atterrit sur son avion et l’explose.

- À l’épisode 11, Moriarty concocte un plan de génie pour voler une tirelire géante en or contenant des pièces d’or appartenant à un homme richissime, M. Guillemor.
Moriarty et ses deux acolytes, installés dans une cabane près du manoir, creusent un puits géant. Depuis l’arrivée de Sherlock Holmes chez M. Guillemor, Moriarty accélère de plus belle le travail grâce à sa nouvelle invention permettant de creuser plus vite.
Le puits construit conduit à la pièce où se situe la tirelire en or. Le sol sous la tirelire s’effondre, la tirelire tombe dans le puits construit et Moriarty l’enlève.
Mais suite à une course poursuite, Moriarty heurte un rocher, la statue explose et toutes les pièces d’or tombent à l’eau.

- À l’épisode 12, Moriarty envoie Smiley saboter toutes les nouvelles voitures de Scotland Yard qui sont plus rapides pour arrêter les criminels. Moriarty vise l’argent de M. Focus qui doit transporter une cargaison d’or. Moriarty tente d’intercepter l’argent.
Malheureusement, Sherlock Holmes est chargé de rejoindre M. Focus pour assurer sa protection. Pour l’en empêcher, Moriarty prévoit un plan (comme d’habitude composé de plusieurs parties).
Partie A : Smiley devait exploser la voiture de Sherlock Holmes. C’est un échec.
Partie B : Moriarty tente de faire tomber sur Sherlock Holmes une montagne de pierres mais sa cape s’accroche à la construction, il se retient à un arbre, la construction le précipite au sol.
Partie C : Smiley est en ballon mais ce niais s’envole alors que Moriarty lui ordonne de venir. Smiley fait échouer la partie C.
Partie D : Moriarty poursuit Sherlock Holmes en voiture puis tente de fausser le chemin à M. Focus.
Moriarty tente de faire arrêter la voiture de M. Focus mais Sherlock Holmes le ralentit. Moriarty ordonne alors à Todd et Smiley de leur envoyer de la dynamite. Mais Todd glisse avec la dynamite, tombe dans la chaudière et fait exploser la voiture de Moriarty. Il fait tout échouer.
Moriarty leur dit qu’il n’aura plus besoin de leurs services mais il n’a jamais pu se séparer d’eux hi hi..

- À l’épisode 13, Moriarty exécute un autre plan audacieux pour voler, en plein train en marche, un fourgon spécial transportant des caisses de lingots d’or.
Ce génie de Moriarty a réussi à dégager un fourgon sans que les passagers aient pu remarquer quoi que ce soit.
Les wagons étaient reliés entre eux par une corde, Todd et Smiley, à bord du train, ont attaché les deux wagons de passagers, et ont décroché le fourgon spécial. Moriarty attendait à l’embranchement, il a dirigé le fourgon sur l’une des voies et ensuite, remis les rails en place pour que les autres wagons poursuivent leur route. Le train a commencé à descendre la colline et les wagons de passagers ont pu être rattachés aux autres.
Moriarty charge Smiley et Todd de faire fondre l’or, pour le cacher. Ils réclament à manger. Moriarty cède et sort leur acheter un petit quelque chose avec ses faibles moyens.
Entre temps, Sherlock Holmes découvre le lieu où sont cachés les lingots d’or. Déguisé avec Watson en livreurs, ils apportent à manger à Todd et Smiley qui pensent que c’est de la part du professeur. La nourriture contenait des somnifères, ils s’endorment.
Moriarty revient avec du pain et du fromage disant qu’il espère que cela suffira à les rassasier.
Il rencontre en route Sherlock Holmes et Watson partant avec un fourgon.
Moriarty le poursuit avec sa machine croyant que le fourgon contient son or. Lestrade poursuit Moriarty sur la voie ferroviaire. Todd lance une pierre qui dirige Lestrade sur une autre voie. Le pauvre Moriarty récupère un fourgon plein de maïs, Sherlock Holmes avait confié le fourgon contenant l’or à des hommes de Scotland Yard.

- À l’épisode 14, Moriarty a une autre brillante idée : il attache deux électriciens (qui devaient justement se rendre chez M. Brighton), leur vole leurs costumes et se déguise en électricien avec Todd pour accomplir son forfait. Ils se rendent chez M. Brighton, le plus célèbre collectionneur de pierres précieuses qui détient des langoustes rouges composées de corail rouge et de diamants.
Moriarty place les langoustes dans une boite à outils qu’il fait passer à travers les barreaux d’une fenêtre. La boite est attachée à des ballons gonflés à l’hélium, les ballons ont traversé la rivière dans les airs, Smiley n’a plus qu’à les crever à coup de fusil et le tour est joué.
Moriarty loue ensuite un bateau de pêche, achète plusieurs cageots de langoustes et expédie les langoustes de corail au milieu des vivantes pour qu’elles passent inaperçues.
Moriarty échappe à Scotland Yard et fuit par l’eau, sa carriole étant équipée de ballons gonflables, il regagne la terre ferme et s’envole dans son ballon tirant avec lui au bout d’une corde un cageot de langoustes de diamants. Lestrade s’accroche au cageot. Moriarty lui tire dessus pour le faire chuter, il vise la corde et Lestrade chute dans l’eau avec le cageot de langoustes de corail et de diamants.
Le pauvre Moriarty a perdu ses langoustes.

- À l’épisode 15, Moriarty, à bord de son véhicule amphibie, creuse un tunnel et gagne directement la chambre forte d’une banque à quinze mètres sous terre pour y dérober des lingots d’or. Cette machine de génie est équipée d’un mécanisme permettant de déposer les lingots à l’intérieur.
Moriarty kidnappe un sculpteur et son fils Lewis. Moriarty veut qu’il lui sculpte une statue en or qui le représente.
Moriarty et ses deux sbires se rendent chez Mme Morlay, une veuve, vieille et aveugle qui vit seule dans une grande maison, une proie facile pour Moriarty.
Elle leur loue ses écuries puisqu’ils se font passer pour de jeunes artistes.
Pour contraindre le sculpteur au travail, Moriarty prend son fils Lewis en otage.
Mais Sherlock Holmes arrive, Moriarty lui envoie alors ses deux sbires : pendant ce temps, Moriarty place les lingots d’or dans un sac pour les emporter. Malheureusement, le fils du sculpteur lui donne du fil à retordre. Moriarty parvient tout de même à fuir à bord de son petit avion rose, emportant avec lui la statue d’or à son effigie.
Mais Lestrade et son équipe s’accrochent à la statue, les lingots d’or de l’avion tombent sous l’effet du contrepoids et du balancement de l’avion, la statue se détache. Moriarty a tout perdu.

- À l’épisode 16, Moriarty est à la recherche d’un trésor. En effet, selon une légende, ‘‘le glaive sacré des magiciens’’ mène à un trésor fabuleux.
Moriarty envoie Todd et Smiley ouvrir le coffre dans lequel le glaive sacré des magiciens est gardé, Moriarty ne vise pas le glaive mais le message qu’il contient.
Ils sortent le glaive du coffre, dirigent un faisceau lumineux sur le glaive, le message secret apparait sur le mur (des hiéroglyphes) et ils prennent une photo. Cependant, ils ont mal pris la photo de sorte que lorsque Moriarty la développe, rien n’apparait, tout est noir. Moriarty leur demande de se rappeler ce qu’ils ont vu.
Smiley lui dit : « un serpent », Todd ajoute : « deux yeux » Moriarty n’est pas bien avancé, il décide donc de suivre Sherlock Holmes et le laisse les conduire jusqu’au trésor.
Ils le suivent tous trois dissimulés sous un nuage gris (une autre grandiose invention de Moriarty). Arrivés au château, ils le suivent toujours car c’est lui qui a les indices pouvant les conduire au trésor.
Moriarty atterrit dans une pièce contenant un livre vierge. Il s’en va pensant que le trésor n’est pas à cet endroit. Moriarty n’a pas été assez observateur car il suffisait de placer ce livre dans un endroit du mur ; lui serait alors apparue une salle secrète contenant un simple livre sacré des magiciens et un manuscrit ancien promettant le bonheur à celui qui saura s’en servir avec sagesse.

- À l’épisode 17, Moriarty, caché dans la tamise dans une gigantesque machine, attaque des cargos de nuit. Il engloutit des cargaisons estimées à des millions de livres.
Les personnes croient qu’il s’agit d’un serpent de mer géant que la presse surnomme ‘‘le monstre de la tamise’’. Un soir, Moriarty attaque un cargo, David, un flûtiste qui se trouvait dans une barque avec sa fiancée près du cargo est emporté par les eaux. Il se retrouve prisonnier de Moriarty.
David se met à jouer de la flûte, Todd voulait le faire taire mais Moriarty s’y oppose : « Une musique aussi fraiche et pure embellit l’âme et nourrit l’esprit pauvre ignare ; alors ne le dérange pas. » hi hi… Le problème, c’est que ce son de flûte confirme les soupçons de Sherlock Holmes qui venait de deviner où se trouve la cachette de Moriarty.
Sherlock Holmes délivre David.
La cachette souterraine de Moriarty explose à la dynamite. À bord de son véhicule, Moriarty échappe à Lestrade.

- À l’épisode 18, Moriarty et ses deux sbires kidnappent trois étudiants des beaux-arts. Il leur ordonne de peindre des faux pour les revendre à prix très élevé.
Moriarty, déguisé en commissaire-priseur, présente un faux tableau à la vente aux enchères.
Todd et Smiley, déguisés, sont dans le public, chargés de faire augmenter les enchères. Moriarty remporte une grosse somme.
Il se cache en Écosse. Les étudiants fuient, Moriarty ordonne à ses deux sbires de rattraper les étudiants, mais Sherlock Holmes arrive avec Scotland Yard. Todd va vite prévenir Moriarty qu’il y a la police. Moriarty et lui vont charger le butin dans l’avion mais Smiley est en retard, il rejoint l’avion en plein vol, l’équipe de Lestrade s’accroche à lui. L’avion bascule et malheureusement tout le butin se déverse.
À la toute fin de l’épisode, le monstre du Loch Ness apparait alors que Moriarty, Todd et Smiley se trouvent sur l’eau hi hi…

- À l’épisode 19, Moriarty conclut un marché avec un français : Moriarty volera ‘‘La Pierre de Rosette’’, une lourde stèle, et l’aidera à gagner la France en échange de dix mille livres.
Moriarty se déguise en momie dans un musée, le soir venu il vole la pierre en utilisant une technique japonaise basée sur la puissance du vent. Moriarty a étudié cette technique dans le livre du japonais Natsume (livre volé par Todd et Smiley).
Une fois la pierre volée, Moriarty s’envole plus tard dans un cerf-volant, à son effigie, tirant la stèle. Mais Sherlock Holmes intervient, vole au-dessus de Moriarty dans un cerf-volant et récupère la stèle qui retrouve sa place au musée.
Moriarty et ses deux sbires se jettent à l’eau pour empêcher Scotland Yard de les arrêter.

- À l’épisode 20, Moriarty a volé tout un chargement d’or en présence même de Lestrade chargé d’en assurer la sécurité, et le nargue avec un feu d’artifice à son effigie.
Moriarty est fortement déçu que le journal ne lui accorde que la page 10, il voulait faire la une, le feu d’artifice aurait dû les fasciner !
Toute la ville de Londres est fouillée, toutes les rues sont bloquées par Scotland Yard.
Pour sortir les pièces d’or de la ville, Moriarty trouve l’idée d’utiliser un dirigeable.
Todd et Smiley cachent les sacs d’or dans le dirigeable, mais Sherlock Holmes, à bord du dirigeable, empêche le vol des pièces d’or.
Pour fuir, Moriarty utilise son invention fantastique qui lui permet de s’envoler dans les airs, il atterrit avec ses deux compagnons dans une porcherie, ils s’enfuient sur des cochons.

- À l’épisode 21, Moriarty et ses deux complices se rendent de nuit dans une bijouterie pour voler un bijou mais une voleuse les a devancés. Les gardiens ont vu Moriarty et ses complices sortir par la fenêtre, Lestrade en conclut que Moriarty est coupable.
Moriarty est en colère que les journalistes et Scotland Yard le croient coupable, Moriarty fait tout dans l’art, il n’est pas assez stupide pour casser une fenêtre !
Moriarty essaie de prendre de vitesse ce bandit et de voler avant lui ‘‘L’étalon Royal’’
Il n’y parviendra pas, le voleur est une voleuse qui remettra tous ses vols à Sherlock Holmes.

- À l’épisode 22, Moriarty, accompagné de ses deux complices, vole le moteur d’un avion dans l’atelier d’un ingénieur. Ils déclenchent accidentellement un feu (Smiley a bousculé Moriarty qui a fait tomber sa lampe à pétrole), ils font leur possible pour l’éteindre mais c’est sans espoir.
Moriarty et ses complices se déguisent en pompiers pour s’échapper sans se faire remarquer.
Moriarty veut empocher le prix qui sera attribué au vainqueur de la course d’avion, c’est pourquoi il a volé le moteur et l’a adapté sur son appareil.
Il participe à la course sous l’identité de ‘‘L’aigle noir’’. Ses deux sbires sabotent les avions des concurrents. Pendant la course, Moriarty met les autres concurrents hors d’état de concourir, grâce à son avion équipé d’armes secrètes.
Sherlock Holmes saute sur l’avion de Moriarty. Celui-ci lui tire dessus mais le coup de pistolet atteint le moteur qui rend l’âme. Moriarty est obligé de sauter, sa cape lui servant de parachute. Il ne remportera pas la course.

- À l’épisode 23, Smiley et Todd attaquent un train, à bord de la machine de Moriarty en forme de dragon qui crache du feu. Pendant que l’attention des voyageurs est attirée par cette machine, Moriarty chevauche un cheval blanc, et pénètre dans le train pour y voler un perroquet. Il se hisse ensuite dans sa machine volante.
Moriarty a aussi envoyé ses deux sbires kidnapper un maharaja. Ce perroquet connait un secret de haute importance qu’il ne révèlera qu’au maharaja. Moriarty a donc fait kidnapper le maharaja pour faire parler l’oiseau. Le problème, c’est qu’il lui est impossible de le faire parler. Moriarty charge alors Smiley et Todd de réveiller le maharaja : ils utilisent la chatouilleuse automatique sans succès.
Moriarty lit ensuite dans le journal que le maharaja sera présent lors de la réception donnée en son honneur : il tombe dans le piège de Sherlock Holmes qui vise à lui faire croire qu’il n’a pas kidnappé le bon maharaja.
Moriarty et ses complices se déguisent pour se rendre à la réception et kidnappent un faux maharaja (c’est Lestrade déguisé).
Dans la voiture, Lestrade dévoile son identité, puis il tombe de la voiture mais Moriarty a le gentil réflexe inconscient de le rattraper.
Arrivé au repaire, Moriarty tente en vain d’emmener le maharaja immobile. Il se résigne à partir uniquement avec le perroquet à bord de sa machine. Lestrade la poursuit, s’y accroche mais tombe. Moriarty ne s’est pas enfui avec le perroquet, mais avec un essaim d’abeilles.

- À l’épisode 24, la cloche de Big Ben ne sonne plus, un cerveau génial a réussi à voler la grande cloche : Moriarty. Il espère que ce vol le fasse connaitre du monde entier.
Il a conclu le marché suivant avec un riche négociant qui traite avec un client en Inde : voler et lui remettre la cloche de Big Ben en échange de pierres précieuses.
Moriarty dit à ses deux compagnons qu’ils pourront manger du gigot à la menthe et du bon pudding.
Moriarty a utilisé une machine originale pour descendre la cloche puis s’est servi d’un camion de lait pour la transporter.
Il est sur le point d’être payé en pierres précieuses quand soudain, le son de la cloche de Big Ben se fait entendre. Le négociant ne veut donc plus le payer. Pour recevoir sa récompense, Moriarty doit prouver que c’est bien la cloche de Big Ben qu’il a volée.
Il prévient Lestrade qu’il viendra ce soir chercher la fausse cloche de Big Ben.
Le soir venu, Moriarty opère une diversion en lançant un ballon à son effigie : Scotland Yard le poursuit, pendant ce temps Moriarty monte le long de la tour de l’horloge avec sa fabuleuse machine.
Moriarty découvre que Sherlock Holmes a placé un enregistrement du son de la cloche de Big Ben accompagné d’un micro pour le faire entendre.
Moriarty place cet enregistrement à la place : « C’est moi Moriarty, le plus grand brigand de tous les temps, qui ait volé la cloche de Big Ben au nez et à la barbe de Scotland Yard et du guignol de Lestrade. »
Moriarty a prouvé qu’il a bien volé la cloche, il est donc payé en pierres précieuses, il s’enfuit aussitôt avec car la police est arrivée, alertée par Sherlock Holmes.
Moriarty s’échappe rapidement à bord de son avion car Sherlock Holmes le poursuit, malheureusement sa bourse s’accroche à une branche d’armes et se déverse dans sa totalité OUINNN !!!

- À l’épisode 25, pour voler un joyau de collection dans une bijouterie, Moriarty et Smiley se déguisent en couple, Smiley dans le rôle de la femme. Smiley joue le rôle de la femme réclamant un bijou très cher, Moriarty joue le rôle du mari cherchant un bijou plus raisonnable.
Smiley simule une tentative de suicide. Pendant que le bijoutier l’en empêche, Moriarty en profite pour dérober le joyau de collection.
Pendant ce temps, Todd, déguisé en grand-mère, est dans un parc, sur un banc : il entend une petite fille demander à son amie Penelope de lui prêter encore sa poupée, celle-ci refuse alors Todd lui prête la sienne. Comme par hasard, la poupée qu’il lui prête est identique à celle de Penelope.
Moriarty et Smiley passent, Smiley simule un malaise près des petites, Moriarty en profite pour cacher le bijou dans la poupée et la remet à l’amie de Penelope en prétextant qu’il le lui a ramassée. Pour l’instant, le plan fonctionne comme prévu. Todd n’a plus qu’à récupérer la poupée.
Mais quand il tente de la lui reprendre, l’amie de Penelope, mal élevée, refuse de rendre la poupée. Penelope hurle, sa tatie prend leur défense et reprend la poupée pour la donner à Penelope. Celle-ci rend à Todd une poupée mais elle lui donne la sienne, et non celle qu’il avait prêté à l’autre petite.
Moriarty et Smiley, toujours déguisés en couple, ont été fouillés par la police, puisque le bijoutier les a prévenus. Bien entendu, la police ne trouve rien sur eux. Moriarty avait évidemment prévu tout cela, d’où son idée de cacher le joyau dans une poupée.
De retour au repère, Moriarty remarque que la poupée est vide, Penelope n’a pas rendu à Todd la bonne poupée. Moriarty ordonne à Todd et Smiley d’aller chercher cette poupée. Ils retrouvent les deux petites, Todd réussit à récupérer la poupée mais la perd à cause de Scotland Yard qui le poursuit ainsi que la tatie de la petite Penelope.
Moriarty doit intervenir et se rend sur le bateau où se trouve la petite, il lui prend de force la poupée, malheureusement la tatie de Penelope, au physique très imposant, prend sa défense et la récupère.
Moriarty et ses compagnons tombent dans un bateau, Smiley et Todd le font démarrer pour fuir Scotland Yard.

- À l’épisode 26, Moriarty enlève Elisabeth, une future mariée victime d’un mariage arrangé avec Robert, pour le prince indou Abajan en échange de l’émeraude d’une valeur inestimable d’Elisabeth. Abajan et Elisabeth s’aiment, Moriarty doit les aider à embarquer sur l’Alicia.
Au moment où Moriarty est sur le point de s’emparer de l’émeraude, Scotland Yard les poursuit mais Moriarty réussit à s’en débarrasser. Cependant, le prince Abajan lui assène des coups de poing et prend le contrôle du navire. Moriarty doit quitter son navire avec ses deux compagnons.
Son intervention aura au moins permis d’éviter un mariage arrangé, même s’il l’a fait pour obtenir un trésor en retour.

Malheureusement pour lui, le pauvre Moriarty n’aura donc jamais récupéré le moindre trésor au cours de toutes ces aventures. ouin ouin !!








Todd (à gauche de l’image) et Smiley (à droite de l’image) travaillent gratuitement pour le professeur Moriarty. Ce sont ses hommes à tout faire, mais ils sont logés nourris.
Smiley a une casquette rose assortie à son nœud papillon et à ses chaussettes, Todd porte une casquette couleur vert anglais.
Smiley aime la couleur rose, il trouve d’ailleurs que le rose va à la couleur de ses yeux hi hi…
Todd a une voix grave et bourru, celle de Smiley est un peu faible et très niaise. Todd est petit et gros, Smiley est grand et fin : c’est un grand dadais.

Ces deux personnages amusants ont commencé leur carrière chez les pirates. Qui l’eût cru !
On les rencontre au premier épisode alors qu’ils sabotent la chaudière du ferry-boat dans la salle des machines ; puis ils s’éloignent en chaloupe pour regagner le bateau-pirate.

Todd et Smiley se chargent toujours de tout pour Moriarty : des enlèvements, du bricolage, de la cuisine, des sabotages, ainsi que de toutes les tâches ingrates et laborieuses.
Sous leur carapace de faux-méchants, on découvre qu’ils sont sympathiques, amusants, très gentils, et incapables de faire le moindre mal même s’ils essayent et sont forcés de le faire. Todd et Smiley ont des âmes d’enfants.
Smiley est tellement neuneu qu’il dénonce parfois inconsciemment les plans de Moriarty (comme expliqué ci-dessous) et encourage parfois l’ennemi : à l’épisode 10, Smiley applaudit Sherlock Holmes qui trouve la nitroglycérine dans l’avion saboté par Moriarty.
Smiley a même montré son attachement pour Sherlock Holmes :
À l’épisode 9, le bateau coule, Moriarty croit que Sherlock Holmes se meurt. Il compte envoyer des fleurs blanches dans les abymes des fonds des mers en hommage à Holmes. Smiley a la larme à l’œil puis Moriarty et Todd se réjouissent d’avoir enfin gagné, mais Smiley pleure toujours sur Holmes.




Moriarty s’énerve très souvent contre Todd et Smiley et les traite de : « Pauvres idiots, bande d’incapables, bande de minables, bande de demeurés ».
Malgré ses grandes colères, Moriarty n’a jamais pu se séparer de ses deux sbires qui se montrent tout de même très serviables. Moriarty a confiance en eux et leur confie des missions importantes.
Moriarty ne les ménage pas, mais il a prouvé son attachement à ses compagnons ; par exemple à l’épisode 13, Todd et Smiley réclament à manger à Moriarty, il cède et sort en bicycle leur acheter quelque chose alors qu’il a très peu d’argent.
Moriarty revient ensuite avec du pain et du fromage en disant qu’il espère que cela suffira à les rassasier.


Todd et Smiley ont parfois commis des erreurs, maladresses voire des sottises qui ont compromis les plans de Moriarty :

- À l’épisode 5, Sherlock Holmes et Watson arrivent alors que Todd et Smiley poursuivent un enfant. Watson demande ce qui se passe et Smiley lui dit niaisement que ce garnement a dérobé le bijou que le professeur Moriarty avait réussi à voler dans la bijouterie.

- À l’épisode 12, Smiley fait échouer la partie C du plan de Moriarty.
Puis c’est au tour de Todd : Moriarty tente de faire arrêter la voiture de M. Focus (il veut lui voler une cargaison d’or), mais Sherlock Holmes le ralentit. Moriarty ordonne à Todd et Smiley de lui envoyer de la dynamite. Todd est sur le point de la lancer sur Sherlock Holmes mais il glisse, la dynamite tombe dans la chaudière et fait exploser la voiture de Moriarty.

- À l’épisode 16, Todd et Smiley exécutent à la lettre le programme prévu par leur patron : ils ont ouvert le coffre dans lequel le glaive sacré des magiciens était gardé, ils ont sorti le glaive du coffre, ont dirigé un faisceau lumineux sur le glaive, le message secret est apparu sur le mur (des hiéroglyphes) et ils ont pris une photo. Le problème est qu’ils ont mal pris la photo de sorte que lorsque Moriarty la développe, rien n’apparait, tout est noir. Todd et Smiley avaient pourtant été très performants.

- À l’épisode 18, Moriarty charge précipitamment son butin dans son avion et s’envole avec Todd. Smiley est en retard et rejoint l’avion en plein vol mais les hommes de Lestrade s’accrochent à lui et tout le butin de Moriarty se déverse. À cause du retard de Smiley, Moriarty a perdu son butin.

- À l’épisode 22, alors qu’ils sont en train de voler le moteur d’un avion dans l’atelier d’un ingénieur, Smiley bouscule Moriarty lequel fait alors tomber sa lampe à pétrole, un incendie se déclenche. À cause de ce faux pas, Sherlock Holmes va se rendre sur les lieux, y découvrir un morceau de cape de Moriarty, faire le lien entre le moteur volé et la course d’aviation, et Moriarty ne pourra pas remporter le prix du vainqueur.


Malgré leurs erreurs, Todd et Smiley se montrent très utiles et polyvalents, ils font tout pour Moriarty. Par exemples :

- À l’épisode 2, Todd et Smiley se déguisent pour s’infiltrer à la réception organisée par M. Sampton et voler la couronne de Mazalin. Todd est déguisé en femme, il danse avec Smiley. Ils forcent la serrure de la pièce où se trouve le trésor, s’enfuient par la fenêtre en utilisant une corde et se laissent glisser à terre.
Ils cachent la couronne et retournent à la réception puis reviennent une nuit récupérer la couronne. Cependant, Scotland Yard d’un côté, Sherlock Holmes et Watson, de l’autre, sont à leur poursuite.

- À l’épisode 3, Todd et Smiley sont chargés d’enlever un ingénieur puis de l’éliminer une fois le travail accompli (évidemment ils sont incapables de faire le moindre mal à qui que ce soit).

- À l’épisode 4, Todd et Smiley aident Moriarty à enlever délicatement Mme Hudson. Todd a été chargé de faire une ouverture dans le cercueil pour qu’elle ne manque pas d’air.
Arrivés au repère, Mme Hudson ne se réveille pas, Moriarty et Smiley sont très inquiets, Smiley veut même tuer Moriarty hi hi... Soudain, Mme Hudson se réveille.
Moriarty devient docile et s’exécute même quand Smiley lui ordonne d’apporter quelque chose à boire à Mme Hudson.
Todd et Smiley sont, comme tous les hommes, sous le charme de l’attentionnée Mme Hudson.
Au moment de la quitter, Todd, en larmes, lui offre ce qu’il a de plus cher au monde : un dé de jeu.
Smiley, rougissant, lui donne ce qu’il a de plus précieux : une bille.
Todd et Smiley sont vraiment de grands enfants, des âmes innocentes.

- À l’épisode 5, Todd et Smiley opèrent une diversion : ils effraient les habitants de Londres en pilotant l’avion rose de Moriarty en forme de ptérosaurien pendant que Moriarty vole un rubis. Mais un enfant-pickpocket le vole à Moriarty qui ordonne à Todd et Smiley de le rattraper. Sherlock Holmes protège l’enfant et l’emmène chez lui.
Moriarty leur ordonne de se poster devant la maison de Sherlock Holmes, peu importe qu’ils n’aient pas diné et qu’ils aient envie de dormir AH AH !

- À l’épisode 7, Moriarty ordonne à Todd et Smiley de se débarrasser d’enfants qui les regardent pendant leurs manigances. Smiley et Todd les poursuivent en les menaçant d’un bâton pour les faire fuir.

- À l’épisode 8, Todd et Smiley se déguisent en employés de maison de la demeure Roylott.
Todd est déguisé en femme-domestique et Smiley en majordome.

- À l’épisode 10, Smiley s’est déguisé en Mme Hudson criant « Au secours » pour faire amener Sherlock Holmes et Watson. Moriarty et Todd n’ont plus qu’à les assommer.

- À l’épisode 13, Todd et Smiley sont à bord d’un train, chargés d’exécuter l’ingénieux plan de Moriarty : ils attachent les deux wagons de passagers, et décrochent le fourgon spécial contenant des caisses de lingots d’or.
Moriarty les charge ensuite de faire fondre l’or.

- À l’épisode 18, Todd et Smiley se déguisent et s’arrangent pour que les enchères augmentent, de sorte que Moriarty, déguisé en commissaire-priseur, puisse vendre son faux à un prix très élevé. (Ils ont tout de même été trop loin dans la montée des enchères, heureusement qu’une vieille femme a renchéri).

- À l’épisode 19, Todd et Smiley ont volé chez le japonais Natsume un livre qui révèle un des plus grands mystères de l’histoire du Japon. Moriarty en avait besoin pour voler une lourde stèle.

- À l’épisode 20, Smiley et Todd ont embarqué à l’intérieur du dirigeable, déguisés en serveurs, pour y déposer des sacs contenant de l’or (ce dirigeable leur permet de sortir les pièces de la ville dont les rues sont bloquées par Scotland Yard).
Smiley et Todd sont découverts pas Sherlock Holmes. Arrêtés et ligotés, ils sont questionnés mais ne trahissent pas leur patron, ils restent fidèles jusqu’au bout à Moriarty. Puis, ils fuient avec leur patron.

- À l’épisode 22, Todd et Smiley sabotent tous les avions concurrents de Moriarty.

- À l’épisode 23, Todd et Smiley ont kidnappé un maharaja dans sa chambre (il est le seul capable de faire parler l’oiseau qui connait un secret de haute importance).

- À l’épisode 25, Smiley se déguise en femme pour aider Moriarty à voler un joyau de collection dans une bijouterie. Smiley est un comédien remarquable ! Déguisé en épouse de Moriarty, il simule une dispute et tente de se suicider : le bijoutier essaie de l’en empêcher. Pendant ce temps, Moriarty vole le bijou. Il simule ensuite une réconciliation avec sa « femme » hi hi…
Pendant ce temps, Todd, déguisé en grand-mère, prête une poupée à une petite fille, poupée dans laquelle Moriarty va y cacher le bijou volé. Malheureusement, ils ne pourront pas récupérer la poupée.
À la fin de l’épisode, ce sont Todd et Smiley qui font démarrer le bateau pour fuir Scotland Yard.

En plus de se montrer tout de même utiles, Todd et Smiley tiennent compagnie au professeur Moriarty. Ils forment une petite famille.








Lestrade est un inspecteur de Scotland Yard. Il est fier de son statut, très professionnel, la difficulté ne l’a jamais rebuté. Lestrade est prêt à risquer sa vie pour son métier.
Lestrade est un excité qui perd facilement son calme mais en réalité il est très inoffensif. Il est d’apparence grincheuse et croit avoir toujours de bonnes idées.
Par ailleurs, il est lui aussi tombé sous le charme de Marie Hudson.

L’inspecteur Lestrade se réjouit de chaque nouveau succès de Scotland Yard (tout le mérite en revient à chaque fois au talent de Sherlock Holmes).
Il n’est pas content lorsque Sherlock Holmes se mêle des affaires de Scotland Yard, mais il lui est bien utile : Sherlock Holmes résout toutes les enquêtes, et il alerte toujours Lestrade pour qu’il vienne cueillir le professeur Moriarty et ses deux sbires, mais Lestrade a toujours été incapable de les arrêter.
Lestrade n’est en effet pas de taille à lutter contre Moriarty. Il est tellement incapable d’arrêter Moriarty qu’il a même une fois mis l’évasion de Moriarty sur le compte des conditions atmosphériques déplorables (épisode 6) hi hi…

L’inspecteur Lestrade est un personnage qui est souvent tourné au ridicule : il tombe, reçoit un avion en papier dans la bouche pendant qu’il rit, se coince la tête dans les barreaux, se cogne, une montagne de livres s’écroule sur lui etc.


Les déductions de Lestrade ne sont guère brillantes, il n’est vraiment pas très futé. Par exemples :

- À l’épisode 2, lors de l’affaire du vol de la couronne de Mazalin, M. Lestrade va au plus simple : Dudley et son père sont les seules personnes à avoir accès à la pièce où se trouvait la couronne, il parait que Dudley compte s’enfuir avec sa fiancée qui n’est pas appréciée du père ; M. Lestrade en conclut que Dudley est le voleur.
Pour retrouver la couronne, Sherlock Holmes a besoin de la coopération de M. Lestrade : il doit intercepter les coupables sur la rivière au pied de la propriété Sampton à l’aide d’un bateau. M. Lestrade prétend avoir justement décidé de fouiller le secteur hi hi..
À la poursuite de Todd et Smiley, le bateau de Lestrade heurte un mur.
Lestrade s’est battu comme un lion pour arrêter les voleurs, mais c’est Sherlock Holmes qui reçoit les honneurs. Lestrade se retrouve hospitalisé avec plusieurs fractures.

- À l’épisode 3, Lestrade a la mauvaise idée de fouiller tous les bâtiments d’Eyford. La situation est urgente, un ingénieur est sur le point d’être tué ; heureusement que Sherlock Holmes trouve un moyen de localiser la maison très rapidement. Sans lui, l’ingénieur serait mort.

- À l’épisode 4, Lestrade, ayant reçu une lettre de Sherlock Holmes lui annonçant qu’il va voler La Joconde exposée à la galerie nationale, se poste près du domicile de Sherlock Holmes et voit son ombre par la fenêtre.
Quand on lui dit qu’il y a un couple de petits vieux qui est sorti il y a quelques temps, Lestrade s’empresse d’entrer chez Holmes : Lestrade avait été berné, une petite construction à l’effigie de Sherlock Holmes et Watson était placée devant la fenêtre lui faisant croire à leur présence.
Lestrade comprend ensuite grâce à Sherlock Holmes que La Joconde n’a pas été volée.

- À l’épisode 7, Moriarty met Lestrade au courant de son intention de vol. Lestrade déploie tous ses efforts pour l’en empêcher et s’engage à manger son chapeau si Moriarty passe.
Lestrade ne s’attendait pas à ce que Moriarty commette son vol par voie aérienne. Mais Lestrade ne s’avoue pas vaincu, escalade la tour et s’accroche au ballon de Moriarty à l’aide d’une corde. Moriarty coupe la corde, Lestrade tombe à l’eau.

- À l’épisode 21, un bijou a été volé. Les gardiens ont vu Moriarty et ses complices sortir par la fenêtre, Lestrade en conclut que Moriarty est coupable alors que les méthodes utilisées n’ont rien à voir avec ce voleur de génie ! Les déductions de Lestrade sont toujours trop simplistes.

- À l’épisode 24, Moriarty vole la cloche de Big Ben. Lestrade sera radié s’il ne la retrouve pas. Heureusement pour lui, Sherlock Holmes offre encore son aide.
Moriarty prévient Lestrade qu’il viendra ce soir chercher la fausse cloche de Big Ben.
Moriarty opère une diversion en lançant un ballon à son effigie : Scotland Yard le poursuit, pendant ce temps Moriarty monte le long de la tour de l’horloge avec sa fabuleuse machine.
Lestrade, tombé la tête la première dans le piège, découvre que le ballon contient un mannequin de Moriarty, la voix qu’il entendait provenait d’un enregistrement.


Malgré tous ses échecs cuisants, on peut noter quelques rares réussites de l’inspecteur Lestrade :

- À l’épisode 14, Moriarty échappe à Scotland Yard en s’envolant dans son ballon avec un cageot de langoustes de corail et diamants relié à une corde.
Lestrade s’accroche au cageot. Moriarty tire sur Lestrade pour le faire chuter, mais Lestrade s’accroche. Moriarty vise la corde et Lestrade chute dans l’eau avec le cageot de langoustes.
M. Lestrade a réussi pour la première fois. Sa persévérance a payé.

- À l’épisode 15, Moriarty parvient à fuir à bord de son petit avion rose, emportant avec lui la statue en or à son effigie. Lestrade et son équipe s’accrochent à la statue, les lingots d’or de l’avion tombent sous l’effet du contrepoids et du balancement de l’avion, et la statue se détache de l’avion.
Lestrade rit de contentement, c’est tellement rare qu’il réussisse ! Sa persévérance a de nouveau porté ses fruits.

- À l’épisode 18, toute l’équipe de Lestrade s’accroche à Smiley pour empêcher Moriarty de s’envoler avec son butin (pièces d’or et tableaux). Leur énergie paie : tout le butin de Moriarty se déverse. Lestrade se réjouit d’un nouveau triomphe pour Scotland Yard.

- À l’épisode 26, le père d’un futur marié fait part de son affaire à Lestrade : sa future belle-fille a disparu quelques instants avant la cérémonie de mariage.
Lestrade en a conclu immédiatement que : « La mariée est manifestement tombée amoureuse de quelqu’un d’autre » et il a raison !
L’inspecteur Lestrade a tout compris en une seconde. Les déductions de Lestrade n’ont jamais été brillantes mais cette fois-ci sa déduction est exacte, comme quoi ce n’est pas toujours inutile d’aller au plus simple.


Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 3Sujet non listé Re: Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Sam 14 Juin 2014 - 19:08

L’avis de Narcisse :

Pour un dessin animé d’animaux humanisés, je trouve qu’il est très bien réussi. Le scénario est très bien réalisé et les personnages bien choisis. Ce dessin animé est agréable, le thème de l’énigme, de l’intrigue policière est respecté et on le ressent bien. Tous les épisodes sont bien mais je pense que ce dessin animé aurait sûrement été excellent en version humanisée.
Tous les personnages du dessin animé sont représentés par des chiens sauf Sherlock Holmes et Moriarty. Sherlock Holmes est représenté par un renard car il est rusé et intelligent, tandis que Moriarty est représenté par un loup car c’est le méchant (bien qu’il soit bon), le voleur, c’est celui qui attaque.

J’aime bien Sherlock Holmes malgré qu’il ne soit pas mon préféré.
Les scènes suivantes qui nous montrent l’amour de Sherlock Holmes pour Marie Hudson me plaisent beaucoup :
- Son regard est toujours porté sur elle (à ce tire, j’aime particulièrement toutes les photos prises par Moriarty hi hi…).
- Sherlock Holmes était jaloux de voir Watson et Mme Hudson ensemble dans le jardin, il y est immédiatement descendu et a écrasé le pied de son ami hi hi (épisode 6).
- Mme Hudson était en train d’arroser les fleurs dans le jardin, Watson la regarde par la fenêtre et la salue, elle lui demande si elle s’occupe de son petit-déjeuner. Watson lui demande de prendre son temps, tandis que Sherlock Holmes intervient et lui demande de se dépêcher, il meurt de faim hi hi (épisode 10).

Je trouve simplement dommage qu’il n’y ait pas de fin, que l’on ne nous montre pas une déclaration d’amour de Sherlock Holmes pour Marie Hudson et surtout leur mariage !
J’aurai aimé un petit épisode supplémentaire montrant l’avenir de chaque personnage.

J’aime tous les personnages excepté Watson que je trouve insignifiant, il ne comprend quasiment jamais rien à l’avance (sauf rare exception), et ne fait que suivre et exécuter les consignes de son meilleur ami. En même temps, il n’est pas détective.
Sinon, j’ai bien aimé sa rencontre avec Sherlock Holmes, le coup de foudre amical fut immédiat. C’est une très bonne amitié mais qui ne m’a absolument pas marquée.

Le personnage de Lestrade est marrant, les scènes où il est tourné au ridicule me font bien rire, notamment celle où sa grosse tête se retrouve coincée entre les barreaux d’une fenêtre ah ah !

Je préfère largement le personnage du Professeur Moriarty, c’est mon grand chouchou ! Il est d’une grande intelligence et il a tellement d’élégance, de classe (j’ai dit ce que je pensais de lui dans sa présentation, c’est un faux méchant et il a même bon cœur).
Je voulais toujours qu’il réussisse ses coups, j’étais à chaque fois déçue qu’il reparte sans son butin. Le pauvre, il a tellement besoin d’argent !
À l’épisode 15, Moriarty aurait mieux fait de s’enfuir avec tout son or sans chercher à se faire sculpter une statue le représentant, c’est cette sculpture qui lui a fait perdre du temps (Moriarty s’enfuyait avec à bord de son avion, Lestrade et son équipe se sont accrochés à la statue et Moriarty a tout perdu). Cela ne se serait jamais produit si Moriarty avait fui avec l’or juste après l’avoir volé.

Il me fait trop rire ce Moriarty sur son bicycle hi hi…
J’aime son petit rire espiègle et malicieux, ainsi que toutes ses inventions grandioses. Quel talent !
Ce qui m’a captivée c’est que ce loup très élégant et narcissique marque toutes ses inventions à son effigie, et plus largement ses objets et lieu personnels (sa montre, ses courriers, son repère…), j’ai été attirée particulièrement par l’un de ses bateaux, car en plus de la lettre M (comme Moriarty), il y avait un petit drapeau rose à son effigie hi hi…
Une magnifique personne très intelligente et merveilleuse a dit un jour que « Moriarty est un peu plus dans le domaine de l’art que celui du délit » je partage tout à fait son avis d’ailleurs je partage maintenant aussi sa vie hi hi…


Voici quelques répliques de Moriarty que je trouve très drôles :
- Victime d’un pickpocket, Moriarty dit : « J’ai toujours eu horreur des enfants, je comprends enfin pourquoi » MORTE DE RIRE !
- À Todd et Smiley : « Un génie de mon genre n’a pas besoin de filer pauvres demeurés, il part quand il en a envie. »
- Des enfants les regardent (Smiley, Todd et lui), Moriarty dit : « Je ne supporte pas ces charmantes têtes blondes innocentes. » MORTE DE RIRE !
- À Todd et Smiley : « Votre stupidité ahurissante me conduit à m’admirer davantage de jour en jour. » AH AH !!


J’aime beaucoup Todd et Smiley, ils sont trop marrants, surtout Smiley !
Ils me font trop rire lorsqu’ils se déguisent en femmes (notamment Smiley déguisé en Mme Hudson ah ah !).
Todd et Smiley me font un peu penser à Sancho et Pedro (du dessin animé : Les Mystérieuses Cités d’Or), comme eux ils font parfois des erreurs mais restent utiles, Moriarty leur confie des missions importantes et il ne peut pas se séparer d’eux hi hi…Il leur crie dessus comme s’ils étaient des enfants.
Dans le fond, il les aime, il a l’habitude de leur présence, ils lui tiennent bonne compagnie, ils partagent même leurs émotions. C’est une sorte de petite famille.

J’ai bien aimé le passage de l’épisode 13 : Moriarty a cédé quand ils lui ont réclamé à manger, il a dépensé le peu qu’il a pour leur acheter à manger. Il voulait prendre sa voiture, mais n’avait plus d’argent pour l’essence alors il est parti en bicycle. Sur le chemin du retour, revenant avec du pain et du fromage, Moriarty disait qu’il espère que cela suffira à les rassasier. J’ai trouvé ce passage mignon.

J’étais morte de rire à l’épisode 12 : Moriarty met Todd et Smiley au régime.

À l’épisode 16 : Smiley et Todd, ayant des âmes d’enfants et aimant s’amuser, font une farce à Moriarty dans le château en lui faisant peur hi hi…

À l’épisode 3, Todd dit au sujet de Moriarty : « Pas la peine d’avoir peur de ce maigrichon, j’m’en fais une tartine tous les matins au p’tit déjeuner. » Moriarty se trouve juste à côté, Todd a soudainement très peur, Moriarty se met en colère, Todd et Smiley se précipitent alors au travail.

Il y a un gros problème avec la VF qui inverse par moments les voix de Todd et Smiley (bien que rarement).


Ce passage de l’épisode 3 m’a un peu émue : lorsque l’ingénieur retrouve sa fille et qu’il la serre dans ses bras. Elle n’avait que lui, il était sa seule famille. Heureusement que Moriarty ne l’a pas tué, même s’il le voulait, Moriarty est bien incapable de tuer qui que ce soit, il est bien trop bon !

Voici mes épisodes préférés :

- L’épisode 4 (L’enlèvement de Mme Hudson) : Moriarty, Todd et Smiley se sont montrés délicats avec Mme Hudson.
Lorsqu’elle était dans le cercueil, Smiley s’est exclamé : « On dirait la belle au bois dormant ! » hi hi
Tous les trois sont tombés sous le charme de Mme Hudson ; elle s’est même chargée de faire le ménage dans le repère de Moriarty.
De retour chez lui, Moriarty découvre un repère parfaitement rangé et propre, il se demande même s’il ne s’est pas trompé d’adresse. Elle leur a préparé un bon repas, un des plats préférés de Moriarty (c’est Smiley qui l’a renseignée à ce sujet). Moriarty est touché que Mme Hudson lui ait préparé ce repas spécialement pour lui, et en plus, elle y a inscrit la lettre M.
Moriarty est si touché qu’il en verse des larmes, personne ne s’était montré aussi gentil et attentionné envers lui.
Ce soir-là avant de dormir, Moriarty sur son lit, en pyjama, effeuille les pétales d’une fleur comme un enfant en disant : « Elle m’aime, elle m’aime pas » J’étais morte de rire !
Le dernier pétale effeuillé arrive à « Elle m’aime » Il se dit d’une petite voix : « Elle m’aime moi ! J’suis content, j’suis content j’suis content j’suis content oh j’suis content ! »



Et il s’imagine vivre avec elle, lui partant travailler pendant qu’elle s’occupe de leur beau jardin de fleurs, c’est mignon !
Les adieux de Moriarty, Todd et Smiley avec Mme Hudson sont touchants.
Cet épisode m’a beaucoup touchée, il nous prouve que Moriarty a un bon fond, il dit lui même que s’il avait connu une femme comme Marie Hudson, sa destinée aurait été toute autre. Il serait un homme comme tout un chacun et non un voleur.


- L’épisode 8 (La corde) avec Moriarty déguisé en oncle d’Ellen Roylott, Todd en femme-domestique et Smiley en majordome. La photo de famille trafiquée par Moriarty est trop marrante.

- L’épisode 14 (Les langoustes) : Moriarty qui déguste des langoustes hi hi….J’étais trop déçue qu’il perde son cageot de langoustes de diamants à cause de Lestrade. Ouinnn !

- L’épisode 24 (Histoire de Cloche) : Le vol de la cloche Big Ben par Moriarty est grandiose !
En échange de la cloche, il a gagné des pierres précieuses, en s’échappant à bord de son avion avec son salaire, Sherlock Holmes le poursuit. Malheureusement, le sachet plein de pierres précieuses s’accroche à un arbre au moment où Moriarty s’envole dans sa machine.
Tous ces efforts pour rien ! C’est le moment où Moriarty m’a fait le plus de peine, je voulais tellement qu’il reparte avec ses pierres précieuses.

- L’épisode 25 (La poupée) contient ma scène préférée du dessin animé : j’étais morte de rire !!!
Pour voler un joyau dans une bijouterie, Moriarty oblige Smiley à se déguiser en femme hi hi
Moriarty et Smiley sont donc déguisés en couple. Smiley porte une robe et un rouge à lèvres roses.
Pour voler le joyau, ils simulent une dispute : Smiley dans le rôle de la femme réclamant un bijou très cher, Moriarty dans le rôle du mari cherchant un bijou plus raisonnable. Smiley s’écrie alors : « Tu ne m’aimes plus !! Oh mon Dieu tu ne m’aimes plus du tout » et sort un couteau pour faire croire à une tentative de suicide. Pendant que le bijoutier l’en empêche, Moriarty en profite pour dérober le joyau de collection.
Smiley est vraiment très bon comédien hi hi…



Moriarty a volé le bijou, le bijoutier l’appelle et lui demande de faire quelque chose (car il tente toujours d’empêcher la « femme » de se suicider). Moriarty arrive calmement et gifle Smiley.
Le bijoutier choqué : « Ah non monsieur on ne touche pas une dame »
Smiley : « Ouh là là » MORTE DE RIRE !!
Moriarty : « Ma chérie, je t’en prie calme-toi »
Smiley se serrant contre lui : « Oh pardon » et ils quittent tous deux la bijouterie.



Moriarty, sur le chemin du retour, dit à Smiley : « Remarquable numéro pour une fois, félicitations ! » MORTE DE RIRE !
Cette scène est mémorable !

Ah la la ce Moriarty et ses deux acolytes m’offrent les meilleurs moments de ce dessin animé.






IMAGES





































Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 4Sujet non listé Re: Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Sam 28 Juin 2014 - 13:45

Pas fan de ce DA. Pourtant j'adore Sherlock Holmes. Mais pourquoi ce sont des animaux qui jouent nos rôles?  Suspect 
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 5Sujet non listé Re: Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Sam 5 Juil 2014 - 17:36

Oui je te comprends Dinah de Vador, moi j’aime beaucoup Sherlock Holmes mais j’aurai préféré un dessin animé humanisé. Heureusement qu’il n’est pas désagréable à regarder.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 6Sujet non listé Re: Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Ven 11 Juil 2014 - 19:45

Je me souviens surtout du générique. ^^
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 7Sujet non listé Re: Sherlock Holmes [1984] [S.Anim] le Jeu 7 Aoû 2014 - 20:12

Oui une très jolie chansonnette qui est inchantable à cause de la voix aigüe d’Amélie Morin.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum