Planète-Séries

Informations et discussions sur les séries télévisées

Fermeture provisoire des inscriptions -> En savoir plus ...
Derniers sujets
» Le décor du forum
Jeu 8 Déc 2016 - 10:57 par Maalje

» Trois mots pour deviner une série [J.Live] [J.2]
Jeu 8 Déc 2016 - 10:55 par Maalje

» Le pendu Séries Live [J.Live] [J.2]
Mer 7 Déc 2016 - 2:39 par Alexandra

» Les fonctionnalités et le codage du forum
Mer 30 Nov 2016 - 10:04 par Neptunia

» Le jeu du changement [J.Vrac] [J.4]
Mer 30 Nov 2016 - 9:40 par Neptunia

» Fermeture provisoire des inscriptions
Lun 28 Nov 2016 - 21:22 par Neptunia

» Mirmo Zibang! [2002] [S. Anim]
Sam 26 Nov 2016 - 20:36 par Neptunia

» Les statistiques du forum
Sam 19 Nov 2016 - 9:09 par Neptunia

» De quel dessin animé est tirée cette image ? [J.Anim] [J.2]
Lun 14 Nov 2016 - 10:25 par Neptunia

» Le jeu de l'intrus [J.Anim] [J.8]
Dim 13 Nov 2016 - 21:55 par Neptunia

» Votez pour le plus beau kit pour Wicket
Dim 13 Nov 2016 - 18:57 par Dinah de Vador

» L'apprenti sorcier [2010] [film live]
Dim 13 Nov 2016 - 18:40 par Dinah de Vador

» He is a Beast [2012] [manga]
Dim 13 Nov 2016 - 18:37 par Dinah de Vador

» L♥DK ou L-DK [2009] [manga]
Dim 13 Nov 2016 - 18:35 par Dinah de Vador

» Comme des bêtes [2016] [F.Anim.]
Dim 13 Nov 2016 - 18:31 par Dinah de Vador

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Heidi [1974] [S.Anim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Message n° 1 Heidi [1974] [S.Anim] le Jeu 28 Nov 2013 - 23:00

Neptune, pour te remercier, ma fille Narcisse t’offre cette création qu’elle a réalisée.




Narcisse vous présente :







Genre : WMT (Familial, Drame)
Episodes : 52
Année : 1974
Pays : Japon
Réalisateur : Isao Takahata
Auteur du roman: Johanna Spyri
Musique : Takeo Watanabe, Gert Wilden
Character Designer : Yoichi Kotabe
Décors : Takamura Mukuo
Studio : Zuiyo Eizo




Résumé de l’histoire :

Heidi est une petite orpheline élevée par sa tante Dete (si on peut appeler cela élever) depuis la mort de sa mère Adélaïde.
Un jour, sa tante, voulant aller travailler ailleurs qu’au village, donne sa nièce à son grand-père paternel alors qu’Heidi ne l’avait jamais rencontré.
Heidi n’a jamais été aussi heureuse que chez son grand-père où elle a vécu tous les meilleurs moments de sa vie.
Heidi est en plein épanouissement quand un jour, Dete revient et l’arrache aux gens qui l’aiment pour la donner en guise de dame de compagnie à une riche famille qui a pour fille une jeune handicapée : Claire.
Heidi, enfant vive et joyeuse, a su conquérir au premier regard le cœur de Claire, et de toute la maisonnée d’ailleurs. Mais loin de ses montagnes, de son grand-père et de tous ceux qu’elle aime, la petite fille dépérira très vite au fil des mois. Suite à une sorte de dépression qui la rendit somnambule, il sera décidé de la rendre à son grand-père.
L’amitié qui unit Heidi et Claire pousse celle-ci à aller la rejoindre dans ses montagnes. Entourée d’Heidi et de ses proches, Claire va retrouver le gout de vivre et surtout, elle sera amenée à remarcher enfin.




Présentation des personnages



Heidi


Heidi est une gentille petite suissesse orpheline. C’est la fille de Tobias et d’Adelaïde.
Elle vit avec sa tante Dete, mais cette dernière ne s’occupe pas d’elle. Elle la laisse la plupart du temps chez des étrangers.
Tante Dete, qui a trouvé un nouveau travail, décide d’emmener Heidi vivre chez son grand-père.
Heidi trouve le bonheur auprès de son grand-père et une relation d’amour intense les unit rapidement.
Elle fait la connaissance de Pierre (qui devient son meilleur ami), de la grand-mère de ce dernier (à laquelle elle est très attachée), de Brigitte, d’Hercule et des chèvres (Blanchette est sa chèvre préférée).
Heidi monte tous les jours aux pâturages avec son ami Pierre.
Elle passe des journées heureuses avec son grand-père qui va notamment lui apprendre à coudre, à tenir une maison, à faire du fromage, traire les chèvres etc.

Mais quelques années plus tard, sa tante Dete revient pour l’arracher à son bonheur.
Tante Dete lui ment : elle lui fait croire qu’elles partent à Francfort pour la journée et qu’elles seront de retour le soir même chez grand-père. Heidi suit donc sa tante dans l’espoir d’aller acheter des petits pains blancs pour grand-mère et revenir dans la soirée.
Sauf qu’Heidi découvre avec effroi que sa tante lui a menti mais il est trop tard. Heidi est conduite chez les Gérard pour devenir la dame de compagnie d’une jeune fille infirme.
Heidi fera donc la connaissance de Melle Rougemont et de la jeune infirme Claire qui devient rapidement sa meilleure amie.

Même si Heidi est très bien traitée chez les Gérard, elle nourrira une profonde nostalgie car elle recherche désespérément la vue de ses montagnes.
Elle est inconsolable et malheureuse depuis qu’elle a quitté son grand-père, elle prenait chaque jour à chaque repas un petit pain blanc pour grand-mère. Melle Rougemont va ordonner à la domestique Tinette de les jeter car ils sont rassis ; c’est Claire qui va expliquer à Heidi qu’ils ne sont plus bons à manger
Heidi n’arrive pas à apprendre l’alphabet car elle est distraite, elle ne cesse de penser à ses montagnes. Sa vie à la montagne lui manquait tant qu’elle en parlait tous les jours à Claire à un tel point que celle-ci connaissait tout par cœur.
Heidi va apprendre à lire grâce à grand-mère Gérard qui va lui en donner l’envie, car elle va offrir un livre de contes à Heidi et lui lire de belles histoires.

Heidi aura très peur lorsque Claire sera fiévreuse après leur journée en forêt. Elle culpabilisera pensant que c’est par sa faute qu’elle est tombée malade, puisque la décision de grand-mère Gérard de les emmener en forêt avait pour but de la consoler de sa nostalgie des montagnes.
Heidi a eu si peur qu’elle va promettre à Claire, après son rétablissement, de ne plus jamais la quitter (c’est Claire qui va le lui demander).
Heidi sera très triste quand grand-mère Gérard va partir. Après ce départ, Heidi va confier à Claire son désir de retourner dans ses montagnes. Claire va lui demander de rester auprès d’elle mais elle va comprendre qu’Heidi ne supporte plus d’être séparée de ses montagnes.
Heidi dira à Melle Rougemont qu’elle veut retourner chez elle mais Melle Rougemont va lui ordonner de ne plus jamais parler de ses montagnes pour ne pas faire de la peine à Claire, et que si elle s’en va, l’état de Claire va empirer.
Sauf que c’est l’état d’Heidi qui va empirer. Elle va se mettre à délirer, elle dira « Grand-père, je veux rentrer à la maison », elle va perdre l’appétit et le docteur va remarquer qu’elle est pâle.
Heidi va devenir somnambule, elle se croira chez son grand-père : dans ses rêves, la maison de son grand père est vide car elle est séparée de lui. C’est très symbolique.
Le docteur et Monsieur Gérard l’ont trouvée dehors somnambule, le docteur va la remonter dans sa chambre.
Heidi va confier au docteur qu’elle fait tous les soirs le même rêve, qu’elle a un gros poids qui l’étouffe, qu’elle a toujours envie de pleurer mais qu’elle se retient à cause de Melle Rougemont qui le lui a interdit.
Quand monsieur Gérard va lui annoncer qu’elle retourne dans les Alpes, Heidi va sauter de joie, mais elle va se rappeler la promesse qu’elle a faite à Claire. Heidi était prête à se sacrifier pour le bonheur de Claire, monsieur Gérard en sera très touché. Il va dire à Heidi de partir sans remord, qu’il va s’occuper de Claire.
Sébastien fera le voyage avec Heidi.
De retour dans les Alpes, Heidi va retrouver grand-mère et lui donner des petits pains blancs.
Elle va ensuite retrouver avec grande émotion son grand-père.
Heidi a vraiment été traumatisée d’avoir été séparée de son grand-père et de ses montagnes.

A l’arrivée de Claire, l’oncle de l’Alpe et Heidi vont descendre s’installer dans leur maison du village. Ils monteront ensuite au chalet. Heidi sera folle de joie de passer toutes ses journées en compagnie de Claire et on peut dire que c’est aussi grâce à Heidi que Claire va remarcher car elle va lui provoquer un choc émotionnel qui va lui donner l’envie de se mettre debout.
Heidi sera émue de bonheur car Claire va remarcher.
Les Gérard vont vouloir offrir à Heidi tout ce qu’elle désire, mais celle-ci ne veut rien pour elle : la seule chose qu’elle va demander, c’est un lit pour la grand-mère de Pierre.
Heidi va rester vivre avec son grand-père. Pierre sera toujours auprès d’elle et Claire viendra à chaque printemps.



L’oncle de L’Alpe


« L’oncle de l’Alpe » est le père de Tobias et le grand père d’Heidi.
Il vit reclus dans son chalet en haut des montagnes, des rumeurs de meurtre circulent à son sujet. Il déteste les gens du village qui sont mesquins, médisants et qui colportent des calomnies sur lui sous prétexte qu’il ne vit pas de la même manière qu’eux.
Lorsqu’il descend au village pour notamment échanger son fromage contre du pain, les villageois le regardent comme un pestiféré et médisent de lui.

Heidi va changer sa vie, c’est son rayon de soleil, il n’imagine pas un instant sa vie sans elle.
Il refuse de l’envoyer à l’école, malgré les relances répétées de l’instituteur et du pasteur, car il ne veut pas qu’elle côtoie les gens du village, de peur qu’ils lui fassent du mal, qu’ils lui apprennent le mal car il connait leur méchanceté.
Il est prêt à tout pour Heidi : il va par exemple sauver deux hommes dans la tempête parce qu’elle le lui avait demandé, il va même sauver Heidi et Pierre d’une avalanche.
Il s’occupe d’elle, lui apprend tout, se réveille au milieu de la nuit lorsqu’elle fait des cauchemars pour lui apporter un verre d’eau, il va lui construire un petit tabouret, lui offrir une sucette, un chapeau…
L’oncle de l’Alpe déteste tante Dete qui est avide d’indépendance, de richesse, de notoriété.
Quand tante Dete est venue lui arracher Heidi, il était persuadé qu’Heidi ne la suivrait pas ; or cette dernière a accepté de partir croyant qu’elle reviendrait le soir même. L’oncle de l’Alpe ne savait pas que tante Dete a dupé Heidi.

Après le départ d’Heidi, il est devenu plus grincheux que jamais.
Il sera tellement ému de retrouver sa petite Heidi, il n’en reviendra pas.
Il va trouver une maison délabrée et inhabitée au village et va décider de la reconstruire pour y habiter en hiver avec Heidi afin de l’envoyer à l’école. Il a pris conscience qu’il est important qu’elle continue à s’instruire et aussi il a désormais la certitude qu’Heidi ne changera pas, elle n’est pas influençable puisque la vie luxueuse de Francfort ne l’a pas changée, ce ne sont donc pas des villageois qui le feront.
Et grâce à Heidi, l’oncle de l’Alpe se rapproche et se réconcilie avec les gens du village.

A l’arrivée de Claire, l’oncle de l’Alpes va l’accueillir chaleureusement et remercier Melle Rougemont d’avoir veillé sur Heidi à Francfort.
Il va très bien s’occuper de Claire, décider de rester au chalet et ne pas redescendre au village.
Il va ajouter un levier au fauteuil roulant de Claire en guise de frein.
L’oncle de l’Alpe est persuadé que Claire peut remarcher. Il constate qu’elle est devenue plus souple, plus habile dans ses mouvements. Il va demander à la grand-mère de Claire de la lui laisser pour qu’elle guérisse, ce qu’elle fera.
Il est convaincu que tout est possible avec de la volonté et le dira à Claire. Grâce, notamment, à la rééducation et aux exercices que l’oncle de l’Alpe lui fera faire, Claire va remarcher.
L’oncle de l’Alpe s’est fortement attaché à la petite Claire car elle a été si bonne envers Heidi, et malgré sa grande richesse c’est une fille humble, simple, polie, agréable et son état de santé le touchait.
C’est donc avec grand plaisir que l’oncle de l’Alpe accueillera Claire et sa grand-mère, chez lui, à chaque printemps.



Pierre


Pierre est un jeune berger. Il est très serviable, robuste et débrouillard. C’est aussi un jeune garçon très glouton.
C’est le meilleur ami d’Heidi, ils ont eu un coup de foudre amical dès leur première rencontre.
L’oncle de l’Alpe le surnomme « général ». Pierre est très intimidé par l’oncle de l’Alpe, il a un profond respect pour lui et lui obéit.

Heidi accompagne Pierre tous les jours pour promener et faire brouter les chèvres, ils passent énormément de temps ensemble, ce sont de grands compagnons de jeux.
Il passe aussi souvent ses colères sur Heidi hi hi…

Pierre doit prendre en charge sa famille car son père est décédé. Pierre est donc pauvre, se nourrit très peu, l’oncle de l’Alpe le sait et le nourrit donc aussi souvent qu’il en a l’occasion.
Il sera très affecté par le départ d’Heidi et à son retour, il n’en reviendra pas tout comme l’oncle de l’Alpe. Il sera fou de joie.
Heidi va lui offrir un panier à son retour de Francfort.
Heidi va lui faire promettre de venir désormais à l’école avec elle.
L’oncle de l’Alpe va apprendre à Pierre à sculpter. Pierre va se construire une luge et gagner la course de luge (il est arrivé ex aequo avec un camarade de classe).
Face à ses talents de menuisier, l’oncle de l’Alpe va proposer à Pierre de travailler avec lui. Pierre va accepter avec joie.
L’oncle de l’Alpe ne veut pas que Pierre néglige l’école, à présent qu’Heidi sait lire et écrire. Il ne veut pas qu’Heidi soit plus instruite que Pierre car l’oncle de l’Alpe compte lui donner sa petite fille.
L’oncle de l’Alpe confie sa petite Heidi à Pierre en toute confiance et Pierre s’en occupe très bien, il la protège, la défend, et s’il s’en prend souvent à elle, c’est seulement parce qu’il l’aime.

Pierre va bien s’occuper de Claire : il va la porter sur son dos pour qu’elle puisse venir avec Heidi et lui dans les pâturages. Il va ensuite lui construire une chaise pour la porter sur son dos. Il sera très heureux qu’elle remarche.
Il restera l’ami de Claire et vivra toujours auprès d’Heidi.



Hercule


Hercule est le chien de l’oncle de l’Alpe. C’est un chien très intelligent qui comprend tout et qui ressent tout. Il ressemble énormément à son maitre, il est très attaché à Heidi. Il sautera de joie quand Heidi reviendra chez son grand-père.

Hercule va sauver pilou, le petit oiseau d’Heidi qui a failli mourir brulé. Il va même sauver Heidi et Pierre qui ont failli tomber dans un précipice.
Hercule aime manger des escargots, il est un peu paresseux et baille souvent.
L’oncle de l’Alpe l’envoie souvent surveiller Heidi et Pierre lorsqu’ils montent faire brouter les chèvres.



Grand-mère


La Grand-mère de Pierre est aveugle et passe toutes ses journées à tisser la laine.
Heidi sera bouleversée quand elle comprendra que grand-mère est aveugle. Cette dernière va énormément s’attacher à Heidi.
Elle va lui confier qu’elle aimerait tant qu’on lui lise son livre de psaumes.
Grand-mère se désole donc que Pierre ne sache pas bien lire car elle aimerait qu’il lui lise son livre.

Le grand-père d’Heidi va lui réparer toute sa maison qui était en ruine (Heidi le lui avait demandé). Grand-mère en sera très reconnaissante.
Grand-mère sera profondément triste d’apprendre qu’Heidi est partie à Francfort.
Elle sera tant heureuse de la retrouver, et Heidi lui lira son livre de psaumes.
Claire va lui envoyer un châle rose.
Sur demande de l’oncle de l’Alpe, grand-mère sera examinée par le docteur, il dira qu’elle se porte bien grâce à l’air des montagnes.
Grand-mère sera enchantée de faire la connaissance de Claire et sera très heureuse qu’elle lui fasse la lecture.
Les Gérard vont offrir à grand-mère un grand lit venant de Francfort, grâce à Heidi qui le leur a demandé.



Brigitte


Brigitte est la mère de Pierre.
Elle a des préjugés sur le grand-père d’Heidi mais elle sera forcée de reconsidérer la situation en voyant comment il s’occupe avec amour de sa petite fille et aussi, elle sera reconnaissante qu’il lui répare sa maison.



Tante Dete


Dete est la sœur d’Adélaïde. C’est donc la tante maternelle d’Heidi.
C’est une femme égoïste, qui ne rêve que d’indépendance et de liberté.
C’est une pauvresse qui a les dents longues et qui ne se soucie absolument pas du bien-être des autres et du mal que ses décisions peuvent causer.
Elle trouve un jour du travail à Francfort en tant que bonne dans une famille aisée, une opportunité qu’elle ne veut pas laisser passer.
Elle donne donc Heidi à son grand-père. Sur le chemin, au lieu de porter une valise, elle a recouvert Heidi de tous ses vêtements afin de ne pas être encombrée.
Tante Dete revient quelques années plus tard pour arracher Heidi sans émotion à son grand-père dans le but d’en faire la dame de compagnie d’une jeune riche infirme.
Elle est tellement avide d’argent qu’elle souhaite que la petite Claire meurt, qu’Heidi se fasse adopter par monsieur Gérard et devienne une riche héritière. Bien entendu, les intentions de tante Dete sont de s’enrichir et non le bien-être d’Heidi comme elle essaie de le faire croire. Mais le grand-père a vu clair dans son jeu.
Elle menace le grand père de gagner s’il la fait déférer devant la Cour car tous les gens du village seront de son côté.
Elle ment ensuite à Heidi en lui faisant croire qu’elle l’emmène à Francfort pour revenir le soir même apporter des petits pains blancs pour grand-mère.
Dete dépose Heidi chez les Gérard et repart aussitôt sans se soucier d’elle.
Suite à cela, Tante Dete n’est jamais venue rendre visite à Heidi, et nous n’entendrons plus jamais parler d’elle dans le dessin animé.



Claire


Claire est une jeune riche héritière handicapée qui vit à Francfort, elle ne peut pas marcher.
Elle souffre beaucoup de l’absence de son père qui est souvent en voyage d’affaire.
Elle fait la sieste tous les après-midis sur recommandation du médecin.
Claire est riche mais elle était seule, elle s’ennuyait énormément. La présence d’Heidi l’a rendue joyeuse.
Claire a apprécié Heidi dès l’instant où elle l’a vue.
Elle va proposer à Heidi de retourner auprès de ses montagnes mais voyant le chagrin de Claire, Heidi va décider de rester un peu auprès d’elle.
Lorsqu’Heidi va s’enfuir dans l’espoir de retrouver ses montagnes et qu’elle reviendra, Claire sera en pleurs, elle va demander à Heidi de lui promettre de ne plus jamais la quitter.
Heidi lui dira qu’elle ne peut pas faire une telle promesse. En effet, Heidi ne rêve que de ses montagnes, elle veut retourner auprès de son grand-père.
Claire a fait la promesse à Heidi que lorsqu’elle retournera à la montagne, elle lui donnera un grand nombre de pains blancs pour grand-mère.
Heidi lui a apporté énormément de bonheur à son quotidien qui était bien triste.

Lors du pique-nique en forêt, Claire va prendre le bon air, s’amuser, ce qui va lui ouvrir l’appétit. Elle sera un moment triste car Heidi va s’amuser avec des petits garçons, ce qui va rappeler à Claire l’handicap dont elle souffre. Mais elle va vite s’en remettre.
En rentrant, Claire va tomber un peu malade mais cette fièvre est bénéfique : c’est le résultat d’une bonne journée fatigante en forêt.
Claire se rétablira et va faire promettre à Heidi de ne jamais la quitter.
Claire aura peur de ne jamais se marier à cause de son handicap (ceci fera suite à un mariage qu’elle verra avec Heidi et sa grand-mère).
Son père va lui expliquer qu’Heidi doit retourner chez elle, pour qu’elle ne dépérisse pas.
Claire aura alors l’idée de rendre visite à Heidi dans les montagnes : c’est la clé du problème. Son père va lui donner sa parole : dès le printemps prochain, il la conduira chez Heidi.
Claire va préparer de beaux cadeaux à Heidi avant qu’elle ne parte : elle va lui donner du tabac pour grand-père, des petits pains blancs pour grand-mère, des petits mouchoirs, un beau chapeau, un nécessaire de couture.

Quand Heidi sera en montagne, Claire lui écrira une lettre pour la prévenir de l’arrivée du docteur, elle lui dira qu’elle lui envoie du tabac pour grand-père et des saucisses pour Pierre.
Claire ira rejoindre Heidi à la montagne mais avant cela, elle fera une cure thermale pour endurcir ses jambes.
Claire sera enchantée de vivre à la montagne, elle appellera l’oncle de l’Alpe « Grand-père ».
Heidi lui présentera tout le monde : son sapin, Hercule, Pierre, les chèvres, grand-mère etc.
Claire va retrouver l’appétit grâce à l’air vivifiant des montagnes qui creuse l’appétit.
Elle dormira main dans la main avec Heidi.

A Francfort, Claire avait pris l’habitude de se faire aider par les adultes, elle ne faisait donc plus aucun effort. Le grand père d’Heidi va lui donner l’envie de se débrouiller seule.
Jamais Claire n’avait-elle ressenti son impuissance aussi cruellement. Le cœur gros, elle n’a pas manqué de réaliser les efforts qui se cachaient derrière les attentions dont Pierre, Heidi et grand père l’entouraient. Sa reconnaissance n’en était que plus profonde.
Elle sera émerveillée par la beauté des montagnes, des arbres, de la verdure, elle va même voir un magnifique arc-en-ciel.
Elle fera de la lecture à la grand-mère de Pierre qui lui dira notamment que sa voix est douce.
Claire sera émue de se sentir utile, elle qui depuis toujours devait dépendre des autres. Pour la première fois de sa vie Claire avait le sentiment qu’on avait besoin d’elle et cette merveilleuse découverte lui gonflait le cœur d’allégresse.
Sa grand-mère va lui rendre visite dans les Alpes et constater sa métamorphose : Claire a pris du poids, elle a pris des jolies couleurs, sa voix est plus puissante.
Un jour, Claire va être effrayée par une vache et se mettre debout. C’est une étape importante pour sa guérison.
Heidi, Pierre et grand-mère Gérard vont conduire Claire au grand lac au sommet de la montagne. Elle en sera éblouie. Quel contraste pour elle qui n’avait eu pour horizon que les murs de sa maison de Francfort. Le sentiment de liberté qu’elle éprouvait lui redonnait force et courage.

L’oncle de l’Alpe a procédé en plusieurs étapes pour faire remarcher Claire :
- Il va lui faire bouger ses jambes pour que ses muscles reprennent des forces.
Grâce à ces exercices, Claire va réussir à bouger ses jambes.
- Il va ensuite lui masser ses jambes, la mettre debout.
- Il va donner à ses chèvres des œillets sauvages à manger pour qu’elles donnent du bon lait pour Claire.

En prenant appui, Claire parvient à se mettre péniblement debout puis va se décourager.
Heidi va lui provoquer un choc émotionnel en lui criant qu’elle n’est qu’une menteuse, une poule mouillée, qu’elle n’a pas de courage, qu’elle veut rester infirme toute sa vie, qu’elle ne l’aime plus. Claire va se lever sans prendre appui.
Elle va ensuite décider de se débarrasser de son fauteuil roulant.
En marchant, elle va chuter. Elle prendra peur et voudra récupérer son fauteuil. En atteignant ce dernier, il va dégringoler la pente et se briser : c’est très symbolique, Claire n’a plus du tout besoin de son fauteuil, elle guérit.
Claire va réussir à marcher seule, au grand bonheur de sa famille et de ses amis.

Claire va retourner vivre à Francfort et correspondre avec Heidi.
A chaque printemps, Claire viendra voir Heidi à la montagne.



Melle Rougemont


Melle Rougemont est la gouvernante de Claire à Francfort. Elle est sévère mais elle ne pense qu’au bien-être de Claire, elle a beaucoup de dévotion pour elle.
Elle a une peur panique des animaux, à chaque fois qu’elle en voit elle hurle le plus souvent « Sébastien ! » pour que ce dernier vienne à son secours.
Elle se désole qu’Heidi fasse autant de bêtises, elle ne comprend pas Heidi et la croit folle.
Melle Rougemont se désespère qu’Heidi n’arrive pas à apprendre l’alphabet.
Elle veille sur Heidi, elle souhaite qu’elle reçoive une bonne éducation, qu’elle soit propre, qu’elle devienne une jeune fille du monde.
Lorsqu’Heidi s’est enfuie dans l’espoir de retourner dans ses montagnes, c’est Melle Rougemont qui l’a retrouvée, elle a eu peur qu’il ne lui arrive malheur.

Melle Rougemont finira par céder à Claire qui lui demande d’écrire à monsieur Gérard pour aller chez Heidi.
Elle accompagnera Claire dans les Alpes. Là-bas, Melle Rougemont va trouver une femme du village, Lina, et l’engager en tant que domestique.
Melle Rougemont montera sur un cheval pour être conduite au chalet de l’oncle de l’Alpe et payera deux villageois pour transporter Claire.
Pierre lui prêtera les chaussures de sa mère Brigitte.
Melle Rougemont va accepter de laisser Claire au chalet avec Heidi et l’oncle de L’Alpe, et redescendre au village. Elle remontera voir Claire tous les matins.
Grand-mère Gérard va demander à Melle Rougemont de rentrer à Francfort. Cette dernière va quitter en larmes Claire et demander à l’oncle de l’Alpe de veiller sur elle.

Au dernier épisode, nous voyons Melle Rougemont, à Francfort, qui entraine Claire à monter les escaliers.



Sébastien et Tinette


Sébastien et Tinette sont au service de la famille Gérard.

Sébastien apprécie immédiatement la petite Heidi, elle l’amuse beaucoup, il se prend d’affection pour elle.
Il va faire en sorte que Miaou (le petit chaton de Claire et Heidi) soit en sécurité chez l’un de ses amis après que Melle Rougemont ait ordonné à Tinette de le mettre à la porte.
C’est Sébastien qui sera chargé d’accompagner Heidi pour son retour aux Alpes. Il lui dira : « Je vous ai toujours porté dans mon cœur », et qu’il aimait la voir tenir tête à Melle Rougemont.

Tinette est une servante un peu hautaine.
Même si elle avait beaucoup de travail à cause d’Heidi, elle l’aimait tout de même car elle a apporté de la joie de vivre et de l’ambiance dans la maison Gérard.
Elle n’a pas peur de Melle Rougemont.



Monsieur Gérard


Monsieur Gérard est le père de Claire.
Il est souvent absent à cause de ses voyages d’affaires.
Dès son arrivée, il va offrir une petite poupée à Claire et une pour Heidi, c’est un geste très attentionné.
Melle Rougemont lui fait part de son inquiétude au sujet d’Heidi car elle la pense folle mais Claire va expliquer à son père qu’Heidi est tout à fait saine d’esprit, ce sont seulement ses montagnes qui lui manquent.
Monsieur Gérard a immédiatement beaucoup apprécié Heidi, il sera séduit par cette petite qui s’est rendue jusqu’à une fontaine d’eau pour lui apporter le verre d’eau fraiche qu’il avait demandé (il ne lui avait pourtant pas demandé d’aller jusqu’à la fontaine).
Il va repartir. A son retour, il va remarquer qu’Heidi a maigri.
Grâce au diagnostic du docteur, monsieur Gérard va ordonner à Melle Rougemont de préparer les bagages d’Heidi, il lui dira qu’elle a été d’une cruauté sans nom d’avoir interdit à Heidi de parler de ses montagnes. C’est monsieur Gérard qui va annoncer à Heidi la bonne nouvelle de son retour dans les Alpes. Il va ensuite dire à Claire qu’Heidi va dépérir si elle reste à Francfort.
Il va donner une lettre à Heidi pour qu’elle la remette à son grand-père.

Avant de donner le feu vert pour envoyer sa fille dans les Alpes, monsieur Gérard va, au préalable, avoir l’idée d’envoyer le docteur en éclaireur pour voir si Claire est capable de supporter l’air de la montagne, car Heidi vit en altitude.

Il va rendre visite à sa fille au dernier épisode à la montagne. Il sera fort ému de découvrir que sa fille marche et en remercier avec toute sa gratitude l’oncle de l’Alpe.



Grand-mère Gérard


Madame Gérard est la grand-mère de Claire et la mère de Monsieur Gérard.
Elle est bonne vivante et n’a que faire du protocole. Elle arrivé déguisée en ours pour surprendre les enfants (Claire et Heidi).
Elle aime immédiatement la petite Heidi qui va lui dire « Bonjour grand maman ».
Madame Gérard l’appellera Heidi alors qu’à Francfort, il est d’usage de l’appeler Adélaïde.
Elle fera la lecture à Heidi jusqu’à ce qu’elle s’endorme et donner l’envie à Heidi d’apprendre à lire grâce à un livre de contes qu’elle lui a offert.
La présence de grand-mère Gérard va apporter beaucoup de bonheur à Claire et Heidi. Grand-mère Gérard va énormément les distraire avec toutes sortes de jeux et animations.

Elle va emmener Claire et Heidi pique-niquer en forêt pour consoler Heidi de son gros chagrin ; en effet, Heidi avait fondu en larmes en regardant un tableau représentant des montagnes, un berger et ses chèvres car cela lui a fait rappeler ses montagnes et les siens.
Grand-mère Gérard va devoir partir. Elle va organiser une petite fête de mariage pour distraire Heidi et Claire, et tous les serviteurs vont être conviés.
Elle va s’éclipser pendant la fête sans leur dire au revoir, pour que ce ne soit pas trop douloureux. Heidi va s’en apercevoir et courir après la calèche de grand-mère. Cette dernière va dire à Heidi : « Ne m’en veux pas de partir. Prends-soin de Claire surtout. A bientôt Heidi. »

Grand-mère Gérard va venir rendre visite à Heidi et Claire dans les montagnes.
Elle va constater la métamorphose de Claire et remercier avec toute sa gratitude l’oncle de l’Alpe. Elle lui en est profondément reconnaissante et va lui confier sa petite Claire pour qu’elle guérisse.
Elle offrira un couteau à Pierre et rendre visite à la grand-mère de ce dernier.
Grand-mère Gérard va aussi organiser une fête dans la maison d’hiver de l’oncle de l’Alpe au village, ce qui amusera beaucoup les enfants.
Elle va se rendre à la station thermale de Rigaz et correspondre avec Claire et Heidi.
Elle revient rendre visite à Claire au dernier épisode et découvre avec émotion qu’elle marche. Claire ne tenait pas à le lui dire par écrit, elle a préféré lui faire la surprise.
La reconnaissance de grand-mère Gérard envers l’oncle de l’Alpe n’en sera que plus grande.



Le Docteur


Le docteur est le meilleur ami de monsieur Gérard et c’est le médecin de Claire.
Il rencontre Heidi pour la première fois à la fontaine lorsque cette dernière s’y était rendue pour apporter de l’eau fraiche à monsieur Gérard. Le docteur est immédiatement séduit par cette petite fille si serviable et polie.
Le docteur va la retrouver dans la maison de monsieur Gérard.
Quand Heidi va devenir somnambule, elle va se confier à lui, et le docteur va lui demander si cela lui plairait de retourner dans Alpes, il va lui conseiller de pleurer.
Il va ensuite faire le diagnostic suivant : Heidi a le mal du pays. Pour qu’elle retrouve sa joie de vivre, le docteur va demander à ce qu’elle soit reconduite dans ses montagnes car Heidi a besoin de l’air vivifiant des montagnes et des siens.

Le docteur va être envoyé en éclaireur par monsieur Gérard dans les Alpes pour vérifier si Claire peut y séjourner.
Dès son arrivée, il reconnait Pierre car Heidi lui en avait tellement parlé.
En voyant les montagnes, le docteur comprendra pourquoi Francfort faisait dépérir Heidi.
L’oncle de l’Alpe dira au docteur qu’il lui est très reconnaissant car c’est grâce à son diagnostic qu’Heidi a pu retourner auprès de ses montagnes. L’oncle de l’Alpe va lui offrir du lait de chèvre.

Le docteur sera inquiet car il y a de nombreuses pentes, la montagne peut-être dangereuse pour Claire. Heidi et son grand-père vont insister pour la venue de Claire et le docteur aura, grâce à Heidi, l’idée de se « débarrasser » du fauteuil, et accepter la venue de Claire en montagne. Le docteur a bon espoir que ce séjour fortifie les jambes de Claire. Il comprend que dans le cas de Claire, tout est question de volonté : pour que Claire marche, il faut qu’elle le veuille.




L’avis de Narcisse :

Heidi est un dessin animé que je connais depuis l’enfance. Je l’aime beaucoup, il est simple, émouvant et attachant.

J’aime quasiment tous les personnages (excepté la tante Dete), les relations entre les personnages sont fortes.

La petite Heidi a propagé le bonheur et la joie de vivre chez tous : son grand père, Pierre et sa famille, les Gérard, leurs domestiques…
Elle a aussi apporté de la gaieté au village, et grâce à elle, son grand-père s’est réconcilié avec ses habitants.
Heidi est une petite fille que je trouve attendrissante, elle est très mignonne, surtout sa voix ! Et le son de ses pleurs, c’est si mignon…

Sa relation avec son grand-père me touche. J’aime tous les moments qu’ils passent ensemble. Dès leur rencontre, le grand-père et Heidi se sont aimés. La façon dont il la regarde avec profonde tendresse est émouvante. Il s’occupe si bien d’elle, elle a complètement changé sa vie.
Le grand-père n’ose jamais lui reprocher quoi que ce soit, il l’aime tant !
Par exemple, il lui avait un jour confié la préparation du fromage mais Heidi s’est absentée. Quand elle est revenue, elle a retrouvé son grand-père en train de nettoyer le chaudron qu’elle a laissé cramer. Son grand-père ne lui en a pas du tout fait le reproche, ce qui a ému Heidi. Elle s’en est d’autant plus voulu mais en a compris la leçon.
Aussi, j’ai été marquée lorsqu’il l’a sauvée d’une avalanche. Heidi et Pierre ont failli mourir.
Quant à leur séparation ! Quelle tristesse ! C’était si triste, si émouvant quand l’oncle de l’Alpe est resté toute la journée assis sur sa chaise après le départ d’Heidi : cette scène me fend le cœur.
Et quel déchirement quand Pierre a hurlé de douleur « Heidi ! » dans les montagnes et quand sa grand-mère a appelé désespérément « Heidi » par sa fenêtre après qu’elle soit partie pour Francfort.
J’ai été très heureuse du retour d’Heidi à la montagne auprès de ceux qu’elle aime, c’est un moment que j’attendais avec impatience. Les retrouvailles entre le grand-père et elle sont si poignantes.
Et après le retour d’Heidi, lors de sa première nuit au chalet, son grand père est venu la voir dormir, il n’en revenait toujours pas qu’elle lui soit revenue, il était tellement heureux de la retrouver.

Je suis admirative de la force physique et mentale que possède l’oncle de l’Alpe. Dans sa jeunesse, il était certainement très puissant. C’est sa femme qui en avait de la chance hi hi…


Je déteste la laideur finie de tante Dete. Ce qu’elle a fait à Heidi est très grave et révoltant.
L’arracher de la sorte à son grand-père est ignoble, sans scrupule, cette femme n’a pas de cœur, le grand-père aurait pu en mourir de chagrin ainsi que grand-mère et Heidi d’ailleurs.
Cette Dete est une vraie mocheté, son physique ne fait que refléter l’état de son cœur.
Elle n’a aucune grâce, aucune classe, aucune éducation. Même lorsqu’elle est revenue « bien habillée » de Francfort, elle était toujours aussi moche.
Cette femme ne s’est jamais souciée du bonheur d’Heidi, c’est une pauvresse qui ne pense qu’à l’argent. Heidi n’était qu’un fardeau pour elle, ou un gagne-pain.
Tout cela m’amène même à me demander si la laideur de Dete n’était pas jalouse d’Heidi car elle ressemblait terriblement physiquement à Tobias et elle avait les allures d’Adélaïde qui elle, était mariée à un homme respectable contrairement à Dete qui n’a pas de mari. Quel homme pourrait épouser une horreur pareille !

Claire est un personnage que j’aime beaucoup, elle est attendrissante. C’est une fille sensible, très gentille, douce et calme. Avoir rencontré Heidi lui a été plus que bénéfique, et elle n’a jamais été aussi heureuse qu’à la montagne. Claire a une famille formidable : son père et sa grand-mère sont très bons, ils ont très bien traité Heidi malgré leur classe sociale.
J’ai beaucoup aimé la façon dont l’oncle de l’Alpe s’est occupé de Claire, il avait pour elle les mêmes attentions et les mêmes paroles affectueuses que celles qu’il a pour Heidi. Il disait par exemple à Claire : « Ma petite, Ma chérie. »


J’aime bien aussi Melle Rougemont. Malgré ses airs sévères, cette femme voulait seulement faire d’Heidi une jeune fille du monde, comme elle l’a fait pour Claire. Elle ne l’a jamais maltraitée et l’a toujours instruite (elle voulait qu’elle sache lire, qu’elle sache se tenir à table, qu’elle apprenne toutes les qualités qui auraient fait d’elle une jeune fille du monde).
Je peux dire qu’elle apporte beaucoup d’humour au dessin animé.
Melle Rougemont aime réellement Claire, c’est assez touchant. Malgré qu’elle soit sa gouvernante, elle va au-delà de son devoir.
Elle est, par exemple, montée jusqu’au sommet de la montagne pour chercher Claire qui était sous la pluie avec Heidi et Pierre. Melle Rougemont s’inquiétait pour elle, elle pleure pour Claire. Elle est d’une grande dévotion envers Claire.

Egalement, Sébastien et Tinette ont beaucoup aimé Heidi qui a mouvementé la maison pendant son séjour, ce qui leur a plu car ils menaient une vie monotone.
Je trouve que ces deux là vont très bien ensemble et je les vois bien finir mari et femme hi hi…

Je trouve que le départ d’Heidi pour Francfort a été une bonne chose. C’est en quelque sorte un mal pour un bien et ce, pour plusieurs raisons :
- Heidi a appris à lire et c’est important d’avoir de l’instruction. De ce fait, Heidi a pu faire de la lecture pour grand mère, cela a poussé Pierre à faire des efforts à l’école.
- Heidi a rencontré des personnes formidables : Claire, monsieur Gérard, le docteur, grand-mère Gérard…
- Grâce à ces rencontres, la grand-mère de Pierre aura des petits pains blancs et un lit, Pierre aura des saucisses, un couteau, ils auront plus largement tous régulièrement des cadeaux de la part des Gérard qui vont venir voir Heidi à chaque printemps.
- Claire va guérir. Si elle n’avait pas rencontré Heidi, elle n’aurait jamais été à la montagne, n’aurait jamais rencontré l’oncle de l’Alpe. Elle serait restée infirme et cloitrée entre les murs de sa maison de Francfort. Elle ne se serait jamais épanouie. Je pense qu’elle se serait même fanée.

Je trouve seulement dommage que le dessin animé ne nous montre pas l’histoire de Tobias ainsi que le devenir des personnages notamment le mariage entre Pierre et Heidi parce qu’il est plus que certain que Pierre sera le mari d’Heidi hi hi…






IMAGES
























Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 2 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Ven 29 Nov 2013 - 5:31

DA magnifique s'il en est. Que j'ai toujours autant de plaisir à regarder.

S'il y a de nombreux animés qui ne sortent pas en DVD, celui ci échappe au carnage et a été édité à de nombreuses reprises.  :2ruban26: 

Seule ombre au tableau, sauf erreur on attend encore une version collector VF/VostFr.


Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-series.com/

Message n° 3 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Ven 29 Nov 2013 - 21:38

Moi, je suis jalouse d'Heidi car elle peut faire de la balançoire dans les nuages. pirat 
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 4 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Ven 29 Nov 2013 - 22:46

@Dinah de Vador a écrit:Moi, je suis jalouse d'Heidi car elle peut faire de la balançoire dans les nuages. pirat 
Exactement comme Caline quand elle se débrouille pour peser moins de 50 kgs smiley05 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-series.com/

Message n° 5 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Ven 10 Jan 2014 - 20:54

J’ai beaucoup aimé ce dessin animé enfantin mais qui nous montre la vie d’antan, il est si touchant, émouvant, parfois bouleversant.
J’ai aimé chaque personnage, les voix françaises ont été très bien choisies, ce qui donnait une touche émouvante à chaque épisode.
J’ai détesté la tante Dete pour son arrogance et sa fierté mal placée, et encore plus, lorsqu’elle a arraché sauvagement la mignonne Heidi à son grand-père. Je partage complètement la description de ma fille Narcisse à son sujet.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 6 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Jeu 3 Avr 2014 - 13:00

Invité


Invité
J'ai toujours adorée Heidi, c'est une belle histoire avec pleins d'émotions Wink

Message n° 7 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Sam 5 Avr 2014 - 20:05

Oui ! Heidi est tellement attachante ; on a qu’une envie c’est de la regarder et suivre ses aventures.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 8 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Dim 13 Avr 2014 - 16:07

C'est une enfant très courageuse et qui donne de la joie autour d'elle. ^^
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 9 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Mar 15 Avr 2014 - 23:25

Oui tout à fait, son grand-père en est la preuve (elle lui a apporté du bonheur et l’a réconcilié avec les villageois).
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 10 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Dim 27 Avr 2014 - 16:49

Aussi à la gouvernante de Claire. ^^
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 11 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Mer 7 Mai 2014 - 18:50

Oui aussi. J’ai beaucoup aimé quand elle a mis de côté ses bonnes manières lorsqu’elle était chez grand père, ce qui était vraiment impensable avant.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 12 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Mer 7 Mai 2014 - 21:55

a part le générique que tous le monde connais je ne me souviens pas de ce dessin animé j'ai du regarder mais je ne me souviens pas trop...








Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 13 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Jeu 8 Mai 2014 - 17:31

Je me souviens des quelques moments qui m'ont marqué. ^^
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 14 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Dim 25 Mai 2014 - 20:16

C’est vrai que sa diffusion est assez ancienne et qu’on ne peut pas se rappeler de tout. Après il est possible de le revoir en DVD, et de replonger dans l’univers d’Heidi…ce que j’ai fait récemment d’ailleurs.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Message n° 15 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Sam 23 Aoû 2014 - 18:35

Kaya


Sirène des Canaries
Un dessin animé que j'ai toujours beaucoup aimé, je regardais parfois des épisodes avec mon père. C'est des bons souvenirs !


Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 16 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Lun 25 Aoû 2014 - 9:14

Heidi a été rediffusé il y a quelques années. A ce moment-là, j'en ai profité pour le revoir. Pour une fois c'est un animé que j'aime beaucoup.


Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 17 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Sam 13 Sep 2014 - 13:22

smiley02
Voir le profil de l'utilisateur

Message n° 18 Re: Heidi [1974] [S.Anim] le Sam 13 Sep 2014 - 13:27

Magnifique ! L'emotion y est tres forte, bravo de l'avoir fait ressortir
Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum