Planète-Séries

Informations et discussions sur les séries télévisées

Fermeture provisoire des inscriptions -> En savoir plus ...
Derniers sujets
» Le pendu Séries Live [J.Live] [J.2]
Mer 30 Nov 2016 - 19:13 par Alexandra

» Le décor du forum
Mer 30 Nov 2016 - 10:13 par Neptunia

» Les fonctionnalités et le codage du forum
Mer 30 Nov 2016 - 10:04 par Neptunia

» Le jeu du changement [J.Vrac] [J.4]
Mer 30 Nov 2016 - 9:40 par Neptunia

» Trois mots pour deviner une série [J.Live] [J.2]
Mar 29 Nov 2016 - 19:02 par Alexandra

» Fermeture provisoire des inscriptions
Lun 28 Nov 2016 - 21:22 par Neptunia

» Mirmo Zibang! [2002] [S. Anim]
Sam 26 Nov 2016 - 20:36 par Neptunia

» Les statistiques du forum
Sam 19 Nov 2016 - 9:09 par Neptunia

» De quel dessin animé est tirée cette image ? [J.Anim] [J.2]
Lun 14 Nov 2016 - 10:25 par Neptunia

» Le jeu de l'intrus [J.Anim] [J.8]
Dim 13 Nov 2016 - 21:55 par Neptunia

» Votez pour le plus beau kit pour Wicket
Dim 13 Nov 2016 - 18:57 par Dinah de Vador

» L'apprenti sorcier [2010] [film live]
Dim 13 Nov 2016 - 18:40 par Dinah de Vador

» He is a Beast [2012] [manga]
Dim 13 Nov 2016 - 18:37 par Dinah de Vador

» L♥DK ou L-DK [2009] [manga]
Dim 13 Nov 2016 - 18:35 par Dinah de Vador

» Comme des bêtes [2016] [F.Anim.]
Dim 13 Nov 2016 - 18:31 par Dinah de Vador

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Kenshin le vagabond [1997] [F.Anim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Message n° 1 Kenshin le vagabond [1997] [F.Anim] le Mer 20 Nov 2013 - 21:27

Voici une autre création de ma fille Narcisse.



Narcisse vous présente :








Genre :Historique, Chambara, Action
Pays :Japon
Année :1997
Auteur:Nobuhiro Watsuki
Réalisateur :Tsuji Hatsuki
Producteur exécutif :Junichiro Hisaita,Tyuzo Shirakawa
Directeur artistique :Tadashi Kudoi
Character designer :Tsuji Hatsuki
Musique :Taro Iwashiro
Editeur :Dybex
Studios :Studio Gallop, Studio Deen


Beaucoup plus proche de l’esthétique et de la narration de la série TV, ce film tranche nettement avec les deux séries d’OAV.
Difficile à situer dans l’histoire de Kenshin, notamment dans la série TV, il est possible de visionner ce film entre les deux séries d’OAV.
Il est aussi possible d’enchaîner les OAV sans regarder ce film, lequel bénéficie d’un scénario original et d’une esthétique toute particulière.
La chronologie peut surprendre les inconditionnels de la série TV et des OAV.
Mais ce film possède des qualités d’animation et soulève des problématiques de responsabilité de ses actes, avec la confrontation des conséquences auprès de ceux qui ont survécu.
De plus, je pense que ce film se situe, chronologiquement parlant, à la suite de la saison 2 de la série TV.
Quelques indices me permettent de l’affirmer : Kenshin n’est pas étonné de revoir Saito (donc c’est sûr que la saison 2 est passée) et Sanosuke maîtrise la technique qu’Anji lui avait apprise (et c’était lors de la saison 2 qu’il l’avait acquise).



Résumé du film :

Derniers jours du Bakumatsu : une attaque est menée de nuit à Tokyo.
Des fourrés sort une horde d’assassins qui tuent les gardes d’une demeure où se déroule une réunion des clans rebelles au Shogunat, mais un ennemi leur oppose une farouche résistance : Hitokiri Battosaï.
A lui seul, il met fin à l’attaque et tue le meneur de l’attaque : Gentatsu Takatsuki et ce, sous les yeux de l’ami de ce dernier, Shigure Takimi.
La réputation de Battosaï était connue de tous et suscitait la terreur la plus profonde dans les cœurs les plus vaillants.

La douzième année de l’ère Meiji (an 1879), à Yokohama : Kenshin et ses amis sont arrivés en ville à bord d’un train à vapeur. Constat immédiat, cette ville est tellement européanisée qu’ils ont du mal à s’y intégrer : les habitants, les luminaires, les moyens de locomotion, les habitations… rien n’est japonais.
Kenshin, s’étant fait bousculer à plusieurs reprises par la vie dynamique qui anime les habitants, se fait même traiter de « samouraï boy ». Le Japon est en train de changer.

L’ouverture vers le monde extérieur force l’influence et le mélange des cultures étrangères.
Mais alors qu’une jeune japonaise, Toki, rencontre des ennuis auprès de marins avinés, un homme intervient sous les yeux de Kenshin qui comptait s’interposer.
Fine lame, il impose le respect à ces marins qui font alors appel à des renforts : voyant que certains sont prêts à user d’armes à feu, Kenshin décide de se manifester à son tour, captant ainsi l’attention du japonais, via sa lame inversée qui ne peut tuer qui que ce soit.
Lorsque les forces de l’ordre arrivent, Kenshin et le samouraï Shigure Takimi s’enfuient, sachant que le port de leur sabre causerait leur perte.
Kenshin sympathise rapidement avec Shigure, et ce dernier demande à Kenshin d’accepter de veiller sur Toki car sa seule famille a été tuée lors du Bakumatsu, les derniers instants du Shogunat de Takigawa. Et en entendant le nom de famille de la jeune Toki, Kenshin se remet à penser à ses tourments du passé.
Plus tard, il croise le chemin de Saito qui lui apprend que Shigure est un homme dangereux et surveillé par la police ; et il conseille à Kenshin de se tenir éloigné de cet homme.
En effet, Shigure cache un désir qui s’apprête à se réaliser : réunir des hommes considérés comme « ennemis de l’Etat » afin de former une armée et renverser le gouvernement nouvellement établi…

Yahiko se renseigne sur la jeune Toki : on apprend alors que depuis la mort de son frère, elle vit à Tokyo chez Shigure.
Plus tard, Toki rend visite à Kenshin car elle se fait du souci pour Shigure ; c’est suite à cette entrevue que Kenshin est désormais sûr que cette jeune fille est la sœur de l’homme qu’il a tué : Gentatsu.
Yahiko ramène Toki chez elle et c’est là-bas qu’il fait la connaissance de Shigure.
Ce dernier se prend un peu d’affection pour lui en apprenant que le père de Yahiko est mort et qu’il faisait partie du Shogitaï. Il invite donc Yahiko à rester chez lui et prendre un bain.
Puis, Yahiko, après avoir écouté Shigure parler à ses hommes, voudra rejoindre son équipe car lui aussi est désireux de venger l’honneur de son père.
Shigure accepte mais il assommera Yahiko afin de le protéger ; il dit qu’il s’en voudrait toute sa vie qu’un jeune garçon meurt lors d’un combat.
Shigure, qui réclame vengeance, a en effet organisé un attentat à l’encontre de l’invité d’honneur de Tokyo afin de décrédibiliser et provoquer la chute du gouvernement Meiji.
Shigure s’est entouré d’une armée et notamment de Kajiki qui est le meneur de l’attaque contre l’ambassade.
Saito intervient et neutralise certains des hommes de Shigure pour éviter un massacre, et Kenshin empêche Shigure de tuer l’invité d’honneur.
Ce dernier sera ensuite contraint, avec le reste de ses hommes, de fuir face à l’arrivée de l’armée.
Le général Yamagata lance immédiatement ses troupes à leur poursuite, mais Kenshin, qui fut son compagnon d’armes, parvient à le convaincre de le laisser affronter seul les rebelles.
Sanosuke le rejoint ; Kajiki ordonne aux hommes de fusiller Kenshin et Sanosuke mais Shigure intervient et empêche cette fusillade : il désire affronter Kenshin en duel afin de terminer leur combat.
Kenshin l’emporte mais Shigure se relève et veut continuer, puis Toki intervient et le supplie d’arrêter car elle ne veut pas le perdre. Shigure lâche son sabre, pleure sur Toki et lui demande pardon.
C’est à ce moment que Tamono fait ouvrir le feu sur les hommes de Shigure, Toki allait recevoir une balle mais Shigure la recouvre de son corps pour la protéger, et il meurt après avoir évoqué Gentatsu.
Tamono ordonne ensuite à ses hommes de tuer tous les hommes restant et c’est là que Kenshin saute pour atteindre Tamono et le neutraliser.
Puis, tout prend fin grâce à l’arrivée de Yamagata qui ordonne de cesser immédiatement ce massacre.
Kajiki, qui est en réalité un traître s’enfuit mais Saito l’intercepte et le tue.

Plus tard, Kenshin confie à Toki que c’était lui le meurtrier de son frère. Celle-ci veut savoir si Shigure était au courant. Kenshin lui confirme que oui et là, elle lui dira que Shigure lui avait dit qu’à cette période, il était difficile de distinguer le bien du mal, beaucoup trop d’hommes se battaient pour un idéal qui leur était propre.
Toki ira sur la terre natale de Shigure afin d’y enterrer ses effets personnels.
Elle compte ensuite revenir pour prendre soin de ses élèves.





Présentation des personnages



Kenshin Himura/Battosaï


Kenshin, anciennement Battosaï l’assassin, est confronté dans ce film à une nouvelle mauvaise action qu’il a commise par le passé : il a tué Gentatsu, le frère de la jeune Toki qui a depuis été prise en charge par Shigure.
Lorsque Kenshin rencontre Shigure, il l’apprécie de suite mais il apprendra ensuite, grâce à Saito, que Shigure a l’intention de renverser le gouvernement Meiji.
Il fera tout pour venir en aide à Toki notamment car il a des remords.
C’est pourquoi, il surveillera Shigure et le combattra au sabre afin de le raisonner ; et lui faire comprendre qu’il faut cesser la tuerie pour honorer la mémoire de Gentatsu.


Kaoru Kamiya


Kaoru n’a pas un rôle très important dans ce film. Elle se fait toujours autant de souci pour Kenshin ; elle n’est pas du tout au centre de l’histoire.
Elle se fera énormément de souci lorsque Yahiko sera absent toute une nuit du dojo (car il avait rejoint Shigure) et elle le giflera à son retour ; puis elle en pleurera, ce qui montre qu’elle l’aime profondément.


Sanosuke Sagara


Sanosuke, l’ami fidèle de Kenshin, soutient Kenshin dans ce film afin de faire cesser les plans de Shigure.
C’est Tsunan, journaliste et meilleur de Sanonsuke, qui l’informera de la réalité des intentions de Shigure.


Yahiko Myôjin


Yahiko s’attachera immédiatement à Shigure car il retrouvera en lui les mêmes idéaux que partageait son défunt père.
Yahiko se liera d’amitié avec Yasuharu, qu’il rencontrera chez Shigure ; ils ont en effet de nombreux points communs : leur père respectif avait le même idéal et ils sont tous deux orphelins.
Yahiko voudra se battre aux côtés de Shigure qui l’assommera pour protéger sa vie.
Yahiko sera profondément attristé par la mort de Yasuharu qui a été fusillé par la garde impériale du gouvernement Meiji pendant l’attaque des hommes de Shigure contre l’escorte impériale et l’invité d’honneur.


Hajime Saito


Hajime Saito, membre des Shinsengumi et travaillant depuis l’avènement de la nouvelle ère pour le gouvernement Meiji, informera Kenshin que Shigure est un homme dangereux.
Saito surveillera de très près tout ce qui se déroule et mènera personnellement son enquête.
Extrêmement intelligent, Saito sera le seul à deviner que Kajiki est le traître qui tire les ficelles, et qui est la source de tout le mal qui se déroule.
Conformément à sa devise : « tuer le démon maintenant », Saito tuera Kajiki car Saito élimine toujours la racine du mal.


Takimi Shigure


Takimi Shigure est l’ami de Gentatsu et a assisté, impuissant, à sa mort.
Membre du clan Aizu, il désire restaurer le pouvoir du Shogun qui a été renversé.
Nourrissant une haine profonde à l’égard de ceux qui ont soutenu le changement politique, il reporte sur chacun d’entre eux la responsabilité de la mort de Gentatsu.
Fine lame, il admirera au départ le talent et la philosophie de Kenshin, sans encore savoir que ce dernier est la cause de son malheur.
Il réunit une armée d’hommes prêts à se sacrifier : des survivants et orphelins du Shogunat.
Shigure mènera une attaque contre la garde impériale afin de provoquer un attentat lors de la visite d’un invité d’honneur.
Il combattra Kenshin et c’est là qu’il devinera que Kenshin est celui qui a tué Gentatsu ; mais Shigure devra battre en retraite à cause de l’arrivée de la garde armée de fusils.
C’est aussi lors de cette bataille que Shigure verra mourir son protégé : Yasuharu, lequel l’a protégé de son corps afin de recevoir, à la place de Shigure, les balles tirées par la garde impériale.

Shigure aime profondément Toki, la sœur de Gentatsu, qui vit avec lui depuis la mort de ce dernier. Shigure se sent responsable de la mort de Gentatsu car il avait choisi de se diriger vers une destination différente que celle que Gentatsu avait choisie pour mener l’attaque, et c’est ce dernier qui avait raison.
Aussi, Shigure reste marqué par les dires de son meilleur ami qui lui disait que le ciel devrait toujours être bleu, haut et clair.
Shigure dira qu’il s’en veut de vivre alors que son meilleur ami est mort ; depuis, il a élevé et aimé Toki et ne souhaite que la protéger.
Lors de son second duel face à Kenshin, Toki interviendra pour demander à Shigure d’arrêter de se battre et elle en pleurera : elle aime Shigure et veut qu’il reste auprès d’elle car elle craint pour la vie de celui-ci.
Puis, Shigure lui dira qu’il doit se dénoncer aux autorités.
Mais à ce moment, Tamono, le traître de la garde impériale et collaborateur de Kajiki, arrivera et ordonnera une fusillade et Toki allait mourir. C’est à ce moment que Shigure la protégea de tout son corps, et il en mourra.
Toki est restée de longs instants auprès du corps de Shigure, à caresser son visage, elle ne voulait pas que son corps parte.
Toki se retrouvera donc ensuite seule.
Shigure était en réalité un homme qui avait un grand cœur, il prenait soin des orphelins, des plus démunis, et il tombait amoureux de Toki.


Gentatsu Takatsuki


Gentatsu était membre du clan Aizu et du trio de Kanuma ; c’était aussi le meilleur ami de Shigure.
Il désirait que son clan gagne les faveurs du Shogun. Il prit ainsi la tête d’une expédition contre les rebelles qui tenaient une réunion au sujet du futur renversement du pouvoir : fort de son intuition, il choisit de se diriger vers un lieu différent de celui où les autres membres de son clan étaient partis.
Avec un faible nombre d’hommes, il dû faire face aux gardes, et notamment à Battosaï (Kenshin).
Battosaï et Gentatsu s’affronteront donc en duel et Battosaï tuera Gentatsu, qui laissera derrière lui sa jeune sœur Toki à peine âgée de quatre ans.
Gentatsu était un homme tendre qui pensait toujours aux familles des victimes et à leur douleur, il disait à Shigure qu’il est important de penser à ceux qu’on aime et de prendre soin d’eux. Shigure est resté à jamais marqué par le souvenir de Gentatsu.


Toki Takatsuki


Toki, qui est âgée de 18 ans, est la sœur de Gentatsu, un samouraï du clan Aizu.
Orpheline, à l’âge de quatre ans, elle vit par et pour le clan Aizu, sa seule demeure et famille.
Cependant, les membres de ce clan sont toujours autant opposés au gouvernement Meiji.
Toki craint donc pour la vie de ses amis, et notamment pour celle de Shigure Takimi, avide de vengeance suite à la mort de son ami.
Toki est une jeune fille très douce, réservée et sensible ; elle est entièrement dévouée à Shigure.
En toute humilité, elle va aller à la rencontre de Kenshin dans l’espoir qu’il parvienne à calmer la hargne qui habite Shigure.
En effet, Shigure est l’être que Toki aime le plus au monde : elle vit à ses côtés depuis qu’elle a l’âge de quatre ans (depuis la mort de son frère), et ils ne se sont jamais quittés.
La crainte constante de Toki est que Shigure périsse et elle ira le rejoindre afin qu’il cesse le combat. Elle sera profondément affectée par la mort de Shigure et choisira de rejoindre la terre natale de ce dernier afin d’y enterrer tous ses effets personnels.
Elle dira à Kenshin et ses amis qu’elle reviendra ensuite s’occuper de ses élèves (elle donne des cours de calligraphie).


Sadashirô Kajiki


Sadashirô Kajiki est un homme sans pitié et c’est le bras droit de Shigure ; et ce dernier n’a absolument pas remarqué que Kajiki est en réalité un traître.
En effet, Kajiki est un homme poltron qui travaille pour Tamono, un traître du gouvernement Meiji ; et en même temps il travaille pour Shigure.
De plus, Kajiki était déjà le bras droit de Shigure avant l’avènement de l’ère Meiji ; c’est pour cela que Shigure ne s’est jamais douté d’une telle trahison.
Kajiki se chargeait de fournir les armes à ses hommes (et c’est Tamono qui les lui donnait) ; c’est sans scrupule que Kajiki envoyait ses hommes à la mort, alors que la plupart étaient des adolescents. En contrepartie de sa trahison, Tamono lui a promis qu’il le nommerait fonctionnaire d’Etat.
Le plan de Kajiki était dont d’obtenir un poste prometteur puis de tuer Shigure.
Kajiki sera démasqué par Saito. Kajiki tentera de s’enfuir mais Saito l’interceptera ; Kajiki dira à Saito qu’il est prêt à témoigner contre Tamono mais Saito, qui est un homme droit, refusera bien évidemment l’offre et le tuera.


Yasuharu Musashino


Yasuharu est un orphelin du Shogitaï, tout comme Yahiko. Ils nouent donc tous deux rapidement des liens.
Protégé de Shigure, Yasuharu part au combat malgré son jeune âge, et il est prêt à sacrifier sa vie pour son idéal et venger la mort de son père.
Il mourra en protégeant Shigure d’une fusillade menée par la garde impériale ; ce qui provoquera les larmes et la tristesse de Yahiko, mais aussi et surtout celle de Shigure.


Eibin Tamono


Tamono est le capitaine de la garde impériale, et c’est un traître qui désire ardemment prendre la place du général Yamagata.
C’est Tamono qui a contribué à l’organisation de l’attaque contre l’ambassade, à Yokohama, dans le but de persuader le général Yamagata qu’il devait se charger lui-même de la sécurité.
C’est aussi lui qui fournit à Kajiki les armes et canons.
C’est enfin lui, à la fin du film, qui ordonnera la fusillade injustifiée des jeunes hommes de Shigure, et il voudra tuer Kenshin, Sanosuke, Toki et Shigure.
Après la mort de Shigure, Kenshin lui sautera dessus pour le neutraliser. Tamono sera donc démasqué et tous ses plans échoueront.




L’avis de Narcisse :

J’ai regardé ce film après avoir visionné la série animée et les OAV de Kenshin.
Et, je trouve que ce film est vraiment très bien, je n’ai pas été du tout déçue. C’est comme s’il s’agissait d’un épisode de la série animée Kenshin, mais en version longue.
De plus, graphiquement ce film se rapproche de la série TV, c’est en rupture totale avec les OAV.
Par contre, j’ai été déçue par le fait que les personnages de Kaoru, Sanosuke, Yahiko et surtout Saito soient moins bien dessinés que dans la série animée.
Ça m’a particulièrement frappée pour Saito (qu’on peut voir dans les images ci-dessous car l’image de présentation est tirée de la série animée) car il est vraiment bien plus beau dans la série animée.
J’ai aussi été déçue par le fait que les voix en VF de ces personnages soient différentes de celles de la série animée ; elles ne collaient pas trop aux personnages, surtout celle de Saito que je trouve parfaite dans la série animée.
Aussi, j’ai décelé une erreur dans ce film : lorsque l’on voit le passé de Kenshin (c'est-à-dire Battosaï), il est dessiné avec une cicatrice en forme de croix sur la joue. Or, Battosaï n’aurait dû à cette époque soit ne pas avoir de cicatrice (dans le cas où il n’aurait pas encore tué le fiancé de Tomoé), soit il ne devait avoir qu’une partie de la cicatrice (après avoir tué le fiancé de Tomoé car c’est celui-ci qui lui a fait la première partie de sa cicatrice).
Mais, il ne fallait en aucun cas dessiner Battosaï avec la cicatrice intégrale, car suite à cet évènement (Tomoé qui complète la cicatrice avant de mourir), il avait disparu et n’exerçait plus la fonction d’assassin !
Mais pour percevoir de tels détails, il faut avoir vu au préalable les OAV.

Pour regarder ce film, il faut connaître, je pense, les deux premières saisons de la série animée Kenshin puisqu’il faut tout de même connaître qui sont les personnages de Kenshin, Kaoru, Yahiko, Sanosuke et Saito, les liens qui les unissent, et un peu de leur histoire personnelle.
Cependant, Shigure, Toki, Tamono, Yasuharu, Kajiki et Gentatsu n’apparaissent que dans ce film donc on peut comprendre facilement l’histoire.

L’histoire est intéressante car elle est touchante. On comprend rapidement que Shigure poursuit un but qui peut paraitre tout de même légitime car il veut se venger de la mort de son meilleur ami, ce gouvernement l’insupporte car il porte atteinte à l’honneur des samouraïs.
Cependant, la paix se rétablit et au moins, il n’y a plus autant de tueries inutiles depuis l’avènement de la nouvelle ère.
Le personnage que je préfère est toujours celui de Saito car je l’aime énormément depuis que je l’ai vu dans la série animée Kenshin : il est, comme je l’avais déjà dit, fort, honnête, droit, loyal, intelligent, puissant, il a des principes clairs et nets, c’est un homme impressionnant de part son physique et sa personnalité ; il est charismatique et inoubliable.
Il fait clairement aujourd’hui partie de mes personnages masculins favoris !

Aussi, dans ce film, j’ai vraiment été attirée par le personnage de Shigure qui est un homme attentionné malgré sa grande force de caractère.
Shigure est en effet un homme bon, traumatisé par la vie et surtout par la mort de son meilleur ami (qui est mort sous ses yeux) suite à une mauvaise décision qu’il a prise ; et il s’en est toujours voulu. J’ai été marquée quand il a dit qu’il s’en voulait de vivre alors que Gentatsu est mort.
Shigure est un excellent samouraï, il est aussi paternel, il a pitié des orphelins et les protège.
Je l’ai aussi trouvé beau mais c’est vraiment un effet global c'est-à-dire que physiquement, il n’est pas moche loin de là mais sa personnalité le rend encore plus attirant et beau.

Ce que j’ai surtout aimé dans ce film c’est la relation qui unit Shigure et Toki.
C’est clairement les relations que j’aime le plus : Toki est une fille fragile, très douce et émotive, qui a besoin de protection ; et Shigure est un homme rassurant, autoritaire, protecteur, qui représente la force, c’est vraiment lui qui domine, qui est le maître de sa maison, mais cela ne l’empêche pas d’être aimant et attentionné, bien au contraire.
On voyait tout de même que leur relation s’apparentait à de l’amour mais malheureusement avec la mort de Shigure, à la fin du film, tout s’envole, et j’ai donc détesté la fin du film.
J’ai trouvé cela stupide de le faire mourir car Toki n’avait que lui, et maintenant elle se retrouve seule dans un dojo, anéantie par la mort de celui qu’elle aimait alors qu’elle l’était déjà par celle de son frère ! Il ne reste plus rien à cette pauvre jeune fille ; et j’aurai préféré une fin plus heureuse, cela ne servait strictement à rien de faire mourir Shigure !







IMAGES






Voir le profil de l'utilisateur http://www.narcisse-et-les-dessins-animes.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum